Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 21 octobre 2012

Bactérie mangeuse de chaire

Chaire ou chair; homonymes; orthographe.

  • Le dernier miracle attribué à Kateri Tekakwitha est celui de la survie d'un jeune garçon [...] la bactérie mangeuse de chaire est entrée par sa lèvre et s'est propagée dans son corps.
    (PC dans le site du Devoir, le 20 octobre 2012.)

Le contexte religieux peut faire penser à la chaire d'un prédicateur, c'est-à-dire à la tribune d'où il fait son sermon, mais on doit écrire bactérie mangeuse de chair.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Plusieurs délégations du Canada pour la canonisation de Kateri Tekakwitha » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/361964/plusieurs-delegations-du-canada-pour-la-canonisation-de-kateri-tekakwitha

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 08:09 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Mangeuse de chaire

    Hé oui, « la chair est faible », affirme le prêtre du haut de sa chaire.

    Posté par Ricoxy, vendredi 26 octobre 2012 à 03:03

Poster un commentaire