Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 23 septembre 2012

Achille, un peu fou fou, courrait très vite

  • Il soutient que « depuis Platon, depuis le paradoxe de Zénon, depuis la victoire de la tortue marcheuse et opiniâtre sur Achille qui courrait très vite — mais qui était un peu fou fou au fond — il y a un discrédit jeté à la course ».
    (Antoine Robitaille citant Guillaume Le Blanc, dans Le Devoir du 22 septembre 2012.)

Achille aux pieds légers courait très vite; l'imparfait est de mise ici, et non pas le conditionnel.

Était-il un peu fou fou? Le Petit Robert et le Lexis donnent foufou, en un seul mot; le Trésor de la langue française informatisé consigne la graphie fou-fou, avec un trait d'union, mais propose uniquement cet exemple :

Quelqu'un de tout fou, le jeune comte Octavian, assez foufou, assez lancé sous les jupes des dames pour être connu sous le tendre nom de « Quinquin ». (Clément.)

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Les idées en l'ère – Pourquoi courir? » : http://www.ledevoir.com/sports/actualites-sportives/359757/pourquoi-courir

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]