Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 29 juillet 2012

Elle s'est taillée une place

Elle s'est taillée une place, elle s'est taillé une place; elles se sont taillées une place, elles se sont taillé une place; ils se sont taillés une place, ils se sont taillé une place; se tailler une place, accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire française; orthographe d'accord.

  • À commencer par Émilie Heymans, qui s'est taillée une place [...]
    (PC dans le site du Devoir, le 29 juillet 2012 à 18 h 32.)

Lorsque le verbe pronominal a un complément d'objet direct (c.o.d.), c'est avec ce complément, s'il est placé devant le verbe, que doit s'accorder le participe passé. Si le c.o.d. est placé après le verbe, le participe reste invariable.

Émilie Heymans a taillé quoi? une place. Le c.o.d. étant placé après le verbe, le participe doit rester invariable :

À commencer par Émilie Heymans, qui s'est taillé une place [...]

Le pronom réfléchi, s', est complément d'objet second ou d'attribution, répondant à la question « à qui? ».

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Heymans entre dans l'histoire de l'olympisme » : http://www.ledevoir.com/sports/actualites-sportives/355601/heymans-et-abel-donnent-la-1ere-medaille-du-canada

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire