Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

30 juin 2012

Voie discordante

  • [...] le programme électoral a été soumis aux membres pour adoption il y a déjà deux mois. « Et il n’y a eu aucune voie discordante », a précisé Mme Marois.
    (Kathleen Lévesque et Isabelle Porter, dans le Devoir du 29 juin 2012.)

Qu'il n'y ait eu aucune voie discordante, ce ne serait pas étonnant :

[...] le programme électoral a été soumis aux membres pour adoption il y a déjà deux mois. « Et il n’y a eu aucune voix discordante », a précisé Mme Marois.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Marois mise sur l’intégrité » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/353568/marois-mise-sur-l-integrite

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2012

Entrer par infraction

Par infraction, par effraction; paronymes.

  • Idelson Guerrier, qui a des antécédents judiciaires, est accusé [...] de s’être introduit dans un lieu par infraction [...]
    (Karl Rettino-Parazelli, dans Le Devoir du 29 juin 2012.)

L'accusé serait plutôt entré par effraction :

Pénétrer dans une maison par effraction. (Petit Robert.)

Ni la grille de la cour, ni la porte d'entrée de la maison ne portaient des traces d'effraction. (Balzac, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Il fallait écrire :

Idelson Guerrier, qui a des antécédents judiciaires, est accusé [...] de s’être introduit dans un lieu par effraction [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Un drame "imprévisible", assure l’hôpital Notre-Dame » : http://www.ledevoir.com/societe/sante/353560/un-drame-imprevisible-assure-l-hopital-notre-dame

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2012

Elle assure une présence rassurante

  • Matin, midi et soir, elle assure une présence rassurante auprès d’une cinquantaine d’enfants [...]
    (Caroline Montpetit, dans Le Devoir du 21 juin 2012.)

Je suggérerais :

Matin, midi et soir, elle est une présence rassurante auprès d’une cinquantaine d’enfants [...]

Matin, midi et soir, elle apporte une présence rassurante à une cinquantaine d’enfants [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« À l’année prochaine, Denise! » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/353113/a-l-annee-prochaine-denise

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2012

Contraster de, contraster avec?

Contraster de, contraster avec; grammaire française; syntaxe; prépositions. 

  • Les positions du NPD contrastent nettement de celles du gouvernement [...]
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 27 juin 2012.)

D'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, une chose ne contraste pas d'une autre, mais avec une autre :

La prudence du fils contrastait étrangement avec l'heureuse audace du père. (Mérimée, dans le Petit Robert.)

Ce grand parc au milieu de la ville contraste avec les gratte-ciel qui le bordent. (Multidictionnaire.)

L'accueil aimable que nous réserva le directeur contrastait avec la mauvaise humeur de son secrétaire. (Lexis.)

Le tronc, épais et noueux, contrastait avec la petite taille de l'arbre. (Pagnol, dans le Lexis.)

L'agitation de cet inconnu contrastait singulièrement avec la placidité du major.(Verne, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Une réalité sociale qui contrastait durement avec ses « chimères ». (Guéhenno, dans le Trésor.)

Il fallait écrire :

Les positions du NPD contrastent nettement avec celles du gouvernement [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Bilan de l’opposition : la nouvelle donne » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/353349/bilan-de-l-opposition-la-nouvelle-donne?utm_source=infolettre-2012-06-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2012

Ils en ont justes les moyens

  • [...] de jeunes consommateurs sportifs [...] ayant justes les moyens, pour le moment, d'acheter un véhicule à deux roues dont le moteur est assis sur la selle.
    (Denis Arcand, dans La Presse du 13 juin 2012.)

Juste, employé au sens de seulement, est adverbe et donc invariable :

[...] de jeunes consommateurs sportifs [...] ayant juste les moyens, pour le moment, d'acheter un véhicule à deux roues dont le moteur est assis sur la selle.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Vélos de luxe : Le moteur est assis sur la selle » : http://auto.lapresse.ca/actualites/nouvelles/201206/13/01-4534558-velos-de-luxe-le-moteur-est-assis-sur-la-selle.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-sur-monvolant_article_ECRAN1POS2

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 juin 2012

Ça m'est arrivée

  • [...] l’importance de la chimie entre le réalisateur et elle. « Il faut voir les choses du même œil, autrement, ma présence va nuire. Ça m’est arrivée une seule fois de me retirer, et c’était pour cette raison. »
    (François Lévesque, dans Le Devoir du 18 juin 2012.)

Le verbe arriver s'emploie avec l'auxiliaire être; le participe passé doit donc s'accorder avec le sujet :

Ça m'est arrivé une seule fois de me retirer...

Le pronom m' est complément d'objet indirect.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Point chaud – Dans les coulisses du nouveau Jeunet » : http://www.ledevoir.com/culture/cinema/352743/dans-les-coulisses-du-nouveau-jeunet

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2012

Ils? Elles

  • Depuis le début du conflit, les associations étudiantes s'opposent à la hausse des droits de scolarité. On le sait. Ils n'ont jamais accepté l'idée d'une hausse. Et finalement, ils n'ont jamais bougé là-dessus.
    (Alain Dubuc, dans La Presse du 1er juin 2012.)

Depuis le début du conflit, les associations étudiantes s'opposent à la hausse des droits de scolarité. On le sait. Elles n'ont jamais accepté l'idée d'une hausse. Et finalement, elles n'ont jamais bougé là-dessus.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Peut-on sortir de l'impasse? » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201205/31/01-4530576-peut-on-sortir-de-limpasse.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_alain-dubuc_3261_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2012

Cette loi, le contexte l'a rendu nécessaire

Accord du participe passé suivi d'un attribut du complément d'objet direct; grammaire française; orthographe d'accord.

  • Les jeunes interrogés sentent la « menace » pesant sur leur langue, reconnaissent l’extrême nécessité de la loi 101 même s’ils n’ont rien connu du contexte l’ayant rendu nécessaire [...]
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 23 juin 2012.)

La loi 101 a été rendue nécessaire par un certain contexte; ce contexte a rendu la loi 101 nécessaire; il l'a rendue nécessaire.

Le participe passé suivi d'un attribut du complément d'objet direct s'accorde en genre et en nombre avec ce complément, si celui-ci précède le verbe :

Les jeunes interrogés sentent la « menace » pesant sur leur langue, reconnaissent l’extrême nécessité de la loi 101 même s’ils n’ont rien connu du contexte l’ayant rendue nécessaire [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Les jeunes et la langue française – Une langue de tête, une langue de cœur? » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/353218/une-langue-de-tete-une-langue-de-coeur

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2012

On pense à le Conseil

  • On n’a qu’à penser à la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie, le Conseil national du bien-être social ou à Procréation assistée Canada.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 20 juin 2012.)

On n'a qu'à penser à [...] le Conseil national du bien-être social? Il y a lieu de répéter la préposition, en ayant recours à l'article contracté :

On n’a qu’à penser à la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie, au Conseil national du bien-être social ou à Procréation assistée Canada.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le gros bateau de Tony Clement » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/352928/le-gros-bateau-de-tony-clement?utm_source=infolettre-2012-06-20&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2012

Il est en mesure pour lui garantir...

En mesure pour, en mesure de; grammaire française; syntaxe.

  • Le gouvernement américain affirme qu'il est en mesure pour lui garantir des conditions de vie adéquates et adaptées lors de sa détention, ce que l'avocat d'Éric Bédard conteste.
    (Hugo de Grandpré, dans La Presse du 21 juin 2012; texte mis à jour à 11 h 30.)

On peut prendre des mesures pour faire quelque chose, mais on est en mesure de faire quelque chose :

Dès que je serai en mesure de vous le préciser. (Petit Robert.)

Demain je serai en mesure de commencer un premier article. (Mallarmé, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Il fallait écrire :

Le gouvernement américain affirme qu'il est en mesure de lui garantir des conditions de vie adéquates et adaptées lors de sa détention, ce que l'avocat d'Éric Bédard conteste.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La Cour suprême n'entendra pas la cause d'Éric Bédard » : http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201206/21/01-4537200-la-cour-supreme-nentendra-pas-la-cause-deric-bedard.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4537263_article_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1  2  3    Fin »