Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 5 juin 2012

Pas parce qu'ont sent...

  • Ce soutien a donné une caution morale au mouvement étudiant, lui a donné un souffle, a donné à ses leaders une confiance qu'ils n'auraient pas eu s'ils avaient été seuls au front.
    (Alain Dubuc, dans La Presse du 4 juin 2012.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci précède le verbe. Ils n'auraient pas eu quoi? Une confiance :

Ce soutien a donné une caution morale au mouvement étudiant, lui a donné un souffle, a donné à ses leaders une confiance qu'ils n'auraient pas eue s'ils avaient été seuls au front.


  • Pas parce qu'ont sent derrière le calcul politique [...]

Nous n'avons pas affaire au verbe avoir, mais au pronom indéfini on :

Pas parce qu'on sent derrière le calcul politique [...]

Line Gingras
Québec

« La grave erreur de Mme Marois » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201206/04/01-4531517-la-grave-erreur-de-mme-marois.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_alain-dubuc_3261_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]