Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 15 mai 2012

Le muselage des médias

Muselage ou musellement.

  • L'éditorial de La Presse prône la hausse des droits de scolarité, ce qui en fait fulminer certains. Mais plusieurs chroniqueurs appuient les revendications étudiantes. C'est malheureusement le genre de nuances dont ne s'embarrassent pas ceux qui préfèrent le muselage et les théories du complot.
    (Rima Elkouri, dans La Presse du 15 mai 2012 à 7 h 39.)

Les dictionnaires que j'ai sous la main ne donnent pas muselage, mais plutôt musellement (au propre comme au figuré) :

Le musellement des opposants. (Lexis.)

Le musellement d'un chien méchant, le musellement de la presse. (Multidictionnaire.)

Le musellement de l'opposition. (Petit Robert.)

Musellement de l'opposition, de la presse. (Trésor de la langue française informatisé.)

Il fallait écrire :

C'est malheureusement le genre de nuances dont ne s'embarrassent pas ceux qui préfèrent le musellement et les théories du complot.

Line Gingras
Québec

« Dérive fumigène » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/rima-elkouri/201205/15/01-4525312-derive-fumigene.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_rima-elkouri_3263_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire