Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 28 mars 2012

Les propos que... quoi donc?

  • Plus exactement, après avoir décrypté les flux de capitaux entre la Suisse et Paris, après y avoir greffé les propos que le confident de Liliane Bettencourt, le photographe François-Marie Banier, accusé d'escroquerie aggravée et blanchiment, le magistrat basé à Bordeaux estime qu'il existe un faisceau de gestes troublants.
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 28 mars 2012.)

Les propos que...? On attend, en vain, le verbe qui aurait pour sujet le confident de Liliane Bettencourt. L'éditorialiste a peut-être voulu dire :

[...] après y avoir greffé les propos du confident de Liliane Bettencourt [...]

Line Gingras
Québec

« L'affaire Bettencourt – La tuile » : http://www.ledevoir.com/international/europe/346048/l-affaire-bettencourt-la-tuile

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:52 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]