Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 29 novembre 2011

Elles n'ont pas rendus les élèves plus enthousiastes

  • Les réformes et la diminution des exigences n'ont pas fait reculer le décrochage scolaire, ni rendus les élèves plus enthousiastes, c'est plutôt limpide.
    (Chantal Guy, dans La Presse du 26 novembre 2011.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct (c.o.d.), si celui-ci précède le verbe :

Les réformes et la diminution des exigences n'ont pas [...] rendu les élèves plus enthousiastes...

Le c.o.d. (les élèves) étant placé après le verbe, le participe reste invariable.

  • Elle ne vous a sauvé d'aucun abîme, mais elle était là, dans le noir. Vous savez que c'est avant tout affaire de solitude. Que les lecteurs ne formeront jamais une milice et que vous n'avez pas à vous sentir investie d'une mission, ni à vous soucier de recruter.

Madame Guy emploie le vous à la place du je dans son article, comme l'indique le féminin à investie. Dans le passage à l'étude, le premier vous, féminin singulier, est complément d'objet direct du verbe sauver, employé avec l'auxiliaire avoir. Comme ce complément est placé devant le verbe, il gouverne l'accord du participe passé :

Elle ne vous a sauvée d'aucun abîme...

Line Gingras
Québec

« Décrochages » : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/chantal-guy/201111/26/01-4471917-decrochages.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_chantal-guy_3760_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 23:52 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [4] - Permalien [#]