Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 15 octobre 2011

Deux féminins feraient-ils un masculin?

  • Les commissions scolaires et les universités salivaient à l'idée de s'arracher les 175 000 cégépiens qui auraient gonflé leurs rangs et leurs coffres. Ils se frottaient les mains.
    (Michèle Ouimet, dans La Presse du 6 octobre 2011.)

Ce ne sont pas les cégépiens qui se frottaient les mains, on s'en doute. Mais deux noms féminins ne font pas un masculin :

Les commissions scolaires et les universités salivaient à l'idée de s'arracher les 175 000 cégépiens qui auraient gonflé leurs rangs et leurs coffres. Elles se frottaient les mains.

Certains trouveront peut-être l'animisme trop audacieux : il est vrai que les commissions scolaires et les universités n'ont pas de mains ni de salive. On pourrait écrire :

Les dirigeants des commissions scolaires et des universités salivaient à l'idée de s'arracher les 175 000 cégépiens qui auraient gonflé leurs rangs et leurs coffres. Ils se frottaient les mains.

Line Gingras
Québec

« Le mépris de François Legault » : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/michele-ouimet/201110/06/01-4454671-le-mepris-de-francois-legault.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_michele-ouimet_3281_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 16:29 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]