Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 8 juin 2011

Une fusillade non violente, s'il vous plaît

  • La Sûreté du Québec n'était pas en mesure non plus d'affirmer si cet individu n'était qu'une victime innocente, comme l'avance plusieurs sources, ou s'il a joué un rôle dans cette affaire.
    (Hugo Meunier, dans La Presse du 7 juin 2011.)

Plusieurs sources avancent que cet individu n'était qu'une victime innocente :

La Sûreté du Québec n'était pas en mesure non plus d'affirmer si cet individu n'était qu'une victime innocente, comme l'avancent plusieurs sources...

  • Un cycliste aurait également été témoin de la scène, puisqu'un Bixi reposait en plein cœur de la scène policière, à côté d'une mare de sang, sur le bitume de la rue Saint-Denis, à l'angle de la rue Christin.

Un cycliste aurait également été témoin du drame...

  • « Il semblait bizarre et parlait tout seul. Je lui ai dit bonjour et il ne m'a même pas remarqué... », souligne la jeune femme.

Il n'a même pas remarqué qui? M', pronom de la première personne du singulier désignant la jeune femme qui parle. Comme le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci précède le verbe, il fallait écrire :

Je lui ai dit bonjour et il ne m'a même pas remarquée...

  • Pour le moment, la police ne confirme pas le rôle joué par les deux individus impliqués dans cette violente fusillade.

J'ai bien peur qu'il n'y ait jamais de fusillades non violentes. Certaines sont mortelles, comme dans le cas présent; on pouvait donc écrire :

Pour le moment, la police ne confirme pas le rôle joué par les deux individus impliqués dans cette violente fusillade.

Pour le moment, la police ne confirme pas le rôle joué par les deux individus impliqués dans cette fusillade mortelle.

Line Gingras
Québec

« Fusillade au centre-ville : le blessé succombe à ses blessures » : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/les-patrouilleurs/201106/07/01-4406677-fusillade-au-centre-ville-le-blesse-succombe-a-ses-blessures.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-title_article_ECRAN1POS3

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 04:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]