Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 14 mai 2011

Une idée jugée à cet aune

Un aune, une aune; aune, masculin ou féminin; genre du nom aune.

  • Chaque congrès ou assemblée était perçu comme un affrontement entre les deux camps et chaque idée, jugée à cet aune.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 11 mai 2011.)

Aune, nom féminin, désignait autrefois une mesure de longueur. À cette acception se rattache l'emploi figuré qui est fait du mot aujourd'hui, dans des expressions comme mesurer à son aune, mesurer à l'aune de, signifiant que l'on juge « d'après ses propres critères, ses préjugés » (Dictionnaire des expressions et locutions figurées de la maison Robert).

Le Petit Robert et le Lexis donnent aussi aune ou aulne, nom masculin; il s'agit d'un « arbre d'Europe qui croît dans les lieux humides » (Petit Robert).

Il fallait écrire :

Chaque congrès ou assemblée était perçu comme un affrontement entre les deux camps et chaque idée, jugée à cette aune.

Line Gingras
Québec

« Le poids du passé » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/323054/le-poids-du-passe

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 23:51 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire