Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 10 mai 2011

Au temps de Jésus

  • Ma réponse fut rapide : Oui ma pt'ite dame, au temps de Jésus, les bateaux existaient et la langouste courrait sous les coraux.
    (Lio Kiefer dans son blogue, le 9 mai 2011.)

L'apostrophe marque l'élision du premier e de petite; elle est donc mal placée.

On écrit courrait à la troisième personne du singulier du conditionnel présent; à l'imparfait de l'indicatif, toutefois, le verbe prend un seul r :

Cet athlète courrait plus vite s'il ne courait pas les bars la veille des compétitions.

Ma réponse fut rapide : Oui ma p'tite dame, au temps de Jésus, les bateaux existaient et la langouste courait sous les coraux.

Line Gingras
Québec

« Quand Jésus rencontre Pince Pilate... » : http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/voyager-avec-lio-kiefer/322808/quand-jesus-rencontre-pince-pilate

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 04:55 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]