Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 6 avril 2011

Des êtres dépourvues d'âmes

  • Un sujet toujours actuel, selon Lorraine Pintal, qui dénonce « les mouvements intégristes qui rabaissent les femmes, qui les considèrent comme des êtres dépourvues d'âmes ».
    (Jean Siag, dans La Presse du 4 avril 2011.)

Être, employé comme nom, est du genre masculin (comme personne ou créature sont du genre féminin) :

Il tenait sa femme pour un être supérieur.

Chaque être ne pouvant posséder qu'une âme, j'emploierais le singulier pour exprimer l'idée que certains êtres en seraient dépourvus :

Un sujet toujours actuel, selon Lorraine Pintal, qui dénonce « les mouvements intégristes qui rabaissent les femmes, qui les considèrent comme des êtres dépourvus d'âme ».

Line Gingras
Québec

« Bertrand Cantat dans un Sophocle de Mouawad au TNM » : http://www.cyberpresse.ca/arts/spectacles-et-theatre/theatre/201104/04/01-4386308-bertrand-cantat-dans-un-sophocle-de-mouawad-au-tnm.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4386776_article_POS3

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 07:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]