Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 31 mars 2011

Dissuader un voyage

Dissuader quelque chose; dissuader quelqu'un de quelque chose; grammaire française; syntaxe.

  • Ottawa dissuade tout voyage non essentiel dans la capitale et le nord-est du pays [...]
    (Marco Bélair-Cirino, dans Le Devoir du 17 mars 2011.)

D'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « dissuader », on ne dissuade pas quelque chose, mais quelqu'un (de quelque chose, de faire quelque chose) :

Le froid l'a dissuadé de sortir. (Petit Robert.)

J'ai dissuadé Claire de faire cette folie. (Multidictionnaire.)

J'ai réussi à le dissuader de ce voyage. (Lexis.)

Dissuadez-le d'entreprendre ce travail. (Lexis.)

Le bon duc Charles, par prières et finances, dissuada les Anglais d'attaquer son duché. (France, dans le Trésor.)

Dissuader l'ennemi. (Petit Robert.)

Il fallut deux chefs de gare pour la dissuader, lui faire comprendre que c'était bien trop tard. (Céline, dans le Trésor.)

On aurait pu écrire :

Ottawa déconseille tout voyage non essentiel dans la capitale et le nord-est du pays [...]

Line Gingras
Québec

« La patience des Japonais s'épuise » : http://www.ledevoir.com/international/asie/318966/la-patience-des-japonais-s-epuise

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 03:07 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 30 mars 2011

Tourner au ridicule

Tourner au ridicule, tourner en ridicule; être tourné au ridicule, être tourné en ridicule.

  • Les marginaux sont tournés au ridicule.
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 19 mars 2011.)

Le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « ridicule », donnent la locution tourner en ridicule au sens de se moquer (de), ridiculiser :

Il se laisse tourner en ridicule devant toutes les femmes des notables. (Vailland, dans le Lexis.)

Il est d'ailleurs si facile de tourner en ridicule ses patientes investigations. (Renan, dans le Trésor, à l'article « éditer ».)

On écrivait sur les murs les noms de ceux qui devenaient des inséparables; les amitiés trop exclusives étaient tournées en ridicule. (Larbaud, dans le Trésor, à l'article « inséparable ».)

[...] les prononciations locales sont tournées en ridicule. (Bally, dans le Trésor, à l'article « provincialisme ».)

Il fallait écrire :

Les marginaux sont tournés en ridicule.

Line Gingras
Québec

« Les stigmates de l'intégration » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/319197/les-stigmates-de-l-integration

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 03:05 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 29 mars 2011

Le taux est moins de 66 %

  • Elle rappelle que le taux de participation au marché du travail des mères en couple est de 75 % au Québec, mais moins de 66 % en Alberta.
    (Hélène Buzzetti, dans Le Devoir du 29 mars 2011.)

Le taux est de moins de 66 % en Alberta :

Elle rappelle que le taux de participation au marché du travail des mères en couple est de 75 % au Québec, mais de moins de 66 % en Alberta.

* * * * *

  • « C'est une reconnaissance des choix que les parents font. C'est une question d'équité », estime la chercheuse Diane Watts. Elle estime que, depuis trop longtemps, les familles ne sont pas considérées comme des entités.

... estime la chercheuse Diane Watts. Elle est d'avis que, depuis trop longtemps, les familles ne sont pas considérées comme des entités.

* * * * *

  • M. Harper l'a d'ailleurs reconnu hier. « À l'heure actuelle, le système fiscal ne reconnaît pas que la plupart des familles mettent en commun leurs ressources pour payer les dépenses du foyer. »

Si monsieur Harper s'est exprimé en français, je remplacerais reconnu par admis. Sinon, je proposerais :

M. Harper l'a d'ailleurs reconnu hier : « À l'heure actuelle, le système fiscal ne tient pas compte du fait que la plupart des familles mettent en commun leurs ressources pour payer les dépenses du foyer. »

* * * * *

  • Stephen Harper a présenté cette promesse comme un autre geste [...] qui [...] donne une indication aux électeurs de ses priorités.

Je rapprocherais le complément déterminatif du nom auquel il se rattache :

... donne aux électeurs une indication de ses priorités.

Line Gingras
Québec

« Harper cible les mères au foyer » : http://www.ledevoir.com/politique/elections-2011/319872/harper-cible-les-meres-au-foyer

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 17:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 mars 2011

Combien État?

  • Le site décline sa mécanique nationale en huit versions liées à autant État.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 28 mars 2011.)

... en huit versions liées à autant d'États.

Line Gingras
Québec

« Pinocchio n'a qu'à bien se tenir! » : http://www.ledevoir.com/societe/medias/319746/pinocchio-n-a-qu-a-bien-se-tenir

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 05:21 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 27 mars 2011

Ses 2,2 milliards, est-ce qu'il l'aura?

  • Personne n'a été oublié, si ce n'est le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, qui devra patienter avant d'avoir ses 2,2 milliards pour l'harmonisation de la TPS et de la TVQ. Peut-être l'aura-t-il durant la campagne [...]
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 24 mars 2011.)

[...] avant d'avoir ses 2,2 milliards pour l'harmonisation de la TPS et de la TVQ. Peut-être les aura-t-il...

Line Gingras
Québec

« Élections fédérales – "Je vous ai apporté des bonbons..." » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/319463/elections-federales-je-vous-ai-apporte-des-bonbons

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 01:58 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 26 mars 2011

Un groupe d'experts composés de psychiatres

  • Ce rapport, rédigé à la demande d'un juge de Washington et publié mardi, est le travail d'un groupe d'experts indépendants composés de psychiatres qui ont fouillé dans le passé de Bruce Ivins [...]
    (AFP dans Cyberpresse, 23 mars 2011.)

C'est le groupe qui est composé de psychiatres.

Line Gingras
Québec

« L'auteur des lettres à l'anthrax voulait se venger de la société » : http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201103/23/01-4382507-lauteur-des-lettres-a-lanthrax-voulait-se-venger-de-la-societe.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS3

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 00:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 25 mars 2011

Les contributions de chacun de ces organisations?

  • Hier, par exemple, on apprenait le résultat de l'examen stratégique effectué en 2010, qui ne visait que 12 ministères et organismes. Le gouvernement calcule que ces organisations épargneront au total 1,5 milliard de dollars sur quatre ans. On mentionne les contributions de chacun d'entre eux [...]
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 23 mars 2011.)

Je vois deux possibilités :

[...] qui ne visait que 12 ministères et organismes. Le gouvernement calcule que ces organisations épargneront au total 1,5 milliard de dollars sur quatre ans. On mentionne les contributions de chacune d'entre elles [...]

[...] qui ne visait que 12 ministères et organismes. Le gouvernement calcule que ceux-ci épargneront au total 1,5 milliard de dollars sur quatre ans. On mentionne les contributions de chacun d'entre eux [...]

Line Gingras
Québec

« Le plat de lentilles » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/319436/le-plat-de-lentilles

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 01:41 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 24 mars 2011

À corps et à cris

À cors et à cris, à cor et à cris, à cor et à cri, à corps et à cris, à corps et à cri, orthographe.

  • L’annonce de l’instauration prochaine d’une zone d’exclusion aérienne, réclamée à corps et à cris par l’opposition depuis ses premiers revers [...]
    (AP, dans Le Devoir du 18 mars 2011.)

La faute doit être fréquente, puisque Girodet se donne la peine de signaler, à l'article « cor » : « Ne jamais écrire à *corps et à cri, ce qui n'aurait aucun sens. »

L'expression qui nous intéresse, à cor et à cri, a appartenu d'abord au vocabulaire de la chasse, expliquent le Colin et le Dictionnaire historique de la langue française de la maison Robert. Chasser à cor et à cri, c'est chasser « avec le cor et les chiens », d'après le Petit Robert; « en sonnant du cor, de la trompe, et en criant », selon Girodet :

La vénerie est un art, celui de « chasser à cors et à cris » la bête fauve. (Vialar, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

De là vient l'emploi figuré avec des verbes comme demander, réclamer, revendiquer, pour marquer l'insistance :

Ce que nous réclamons à cor et à cri, ce sont, n'en doutez pas, des Ré-à-li-tés. (Aragon, dans le Lexis.)

Vous réclamez, à cor et à cris, des réformes? Opérez-les. (Huysmans, dans le Trésor.)

Mais comment faut-il écrire l'expression, au juste? Le Trésor admet plusieurs graphies : à cor(s) et à cri(s). Le Dictionnaire historique mentionne à cor et à cris. Par contre, le Petit Robert et le Lexis, consultés à l'article « cor », donnent uniquement à cor et à cri, comme le Hanse, le Girodet, le Colin et le Multidictionnaire. Il me semblerait donc prudent de s'en tenir au singulier, seul correct d'après les trois derniers ouvrages.

Line Gingras
Québec

« La Libye annonce un cessez-le-feu après la résolution des Nations unies » : http://www.ledevoir.com/international/afrique/319095/la-libye-annonce-un-cessez-le-feu-apres-la-resolution-des-nations-unies

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 01:50 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 23 mars 2011

Beauté et ductilité sidérants

  • Dans le rôle d'Orlando, la Canadienne Marie-Nicole Lemieux, est un phénomène.
    (Marie-Aude Roux, dans Le Monde; article paru dans l'édition du 19 mars 2011.)

Je ne vois pas de raison de séparer le sujet du verbe; il faut supprimer la virgule après Lemieux :

... la Canadienne Marie-Nicole Lemieux est un phénomène.

  • La beauté et la ductilité de son chant, qui va de la plainte d'enfant au cri de bête, sont tout simplement sidérants.

Qu'est-ce qui est sidérant? La beauté et la ductilité de son chant : sidérantes.

Line Gingras
Québec

« "Orlando furioso", à son meilleur au troisième acte » : http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/03/18/orlando-furioso-a-son-meilleur-au-troisieme-acte_1495217_3246.html

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 03:35 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 mars 2011

Pas exactement un badeau

  • Mais dès mardi, le commissaire européen à l'Énergie, Günther Öttinger – donc pas exactement un badeau –, parlait d'une « apocalypse » – pas exactement un détail.
    (Yves Boisvert, dans La Presse du 19 mars 2011.)

Prière de ne pas confondre les bedeaux et les badauds.

  • C'est surtout dire qu'il est plus facile de faire quitter quelques dizaines ou centaines de citoyens étrangers que d'évacuer de centaines de milliers de citoyens japonais [...]

... que d'évacuer des centaines de milliers de citoyens japonais...

Line Gingras
Québec

« Le danger minimisé » : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/yves-boisvert/201103/18/01-4381031-le-danger-minimise.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_yves-boisvert_3256_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 13:39 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]