Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 30 mars 2011

Tourner au ridicule

Tourner au ridicule, tourner en ridicule; être tourné au ridicule, être tourné en ridicule.

  • Les marginaux sont tournés au ridicule.
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 19 mars 2011.)

Le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « ridicule », donnent la locution tourner en ridicule au sens de se moquer (de), ridiculiser :

Il se laisse tourner en ridicule devant toutes les femmes des notables. (Vailland, dans le Lexis.)

Il est d'ailleurs si facile de tourner en ridicule ses patientes investigations. (Renan, dans le Trésor, à l'article « éditer ».)

On écrivait sur les murs les noms de ceux qui devenaient des inséparables; les amitiés trop exclusives étaient tournées en ridicule. (Larbaud, dans le Trésor, à l'article « inséparable ».)

[...] les prononciations locales sont tournées en ridicule. (Bally, dans le Trésor, à l'article « provincialisme ».)

Il fallait écrire :

Les marginaux sont tournés en ridicule.

Line Gingras
Québec

« Les stigmates de l'intégration » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/319197/les-stigmates-de-l-integration

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 03:05 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonsoir Line.
    Et avec virer ? Une situation peut-elle virer au ridicule.

    Posté par papistache, jeudi 31 mars 2011 à 13:32
  • À première vue, cela ne me paraîtrait pas incorrect de dire qu'une situation peut virer (ou même tourner, me semble-t-il) au ridicule. Mais le verbe n'admettrait pas alors de complément d'objet direct et ne pourrait pas s'employer à la forme passive; le tour ne signifierait pas «ridiculiser», «se moquer (de)», mais plutôt «devenir ridicule».

    Posté par Choubine, jeudi 31 mars 2011 à 15:38

Poster un commentaire