Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 7 mars 2011

Mettre en garde que

Mettre en garde que; syntaxe.

  • La haute-commissaire des Nations unies aux droits de la personne, Navi Pillay, a, elle, mis en garde les autorités libyennes que « les attaques systématiques contre la population civile pourraient être assimilées à des crimes contre l'humanité ».
    (Marco Bélair-Cirino, dans Le Devoir du 23 février 2011.)

D'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, consultés à l'article « garde », on ne met pas quelqu'un en garde que, mais plutôt contre quelqu'un ou quelque chose :

Me mettant en garde contre mes idées généreuses. (Balzac, dans le Trésor.)

Je la mettais justement en garde contre les tentations d'un milieu et d'une vie qui ne sont pas les siens. (Anouilh, dans le Lexis.)

Je les ai mis en garde contre ces menteurs. (Multidictionnaire.)

Le journaliste aurait pu écrire :

La haute-commissaire [...] a [...] averti les autorités libyennes que « les attaques systématiques contre la population civile pourraient être assimilées à des crimes contre l'humanité ».

La haute-commissaire [...] a [...] prévenu les autorités libyennes que « les attaques systématiques contre la population civile pourraient être assimilées à des crimes contre l'humanité ».

Line Gingras
Québec

« La terreur, dernière carte de Kadhafi » : http://www.ledevoir.com/international/afrique/317406/la-terreur-derniere-carte-de-kadhafi

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.
 

Posté par Choubine à 01:45 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire