Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 9 février 2011

Les accusés plaident coupable

Plaider coupable; les accusés plaident coupable ou les accusés plaident coupables; orthographe d'accord.

  • On voit la même chose dans les histoires de corruption, de banditisme et de collusion exhumées par les enquêtes sur le crime organisé, comme dans l'opération Colisée : les accusés plaident coupables.

    Qu'arrive-t-il quand les accusés plaident coupable?
    (Patrick Lagacé, dans La Presse du 4 février 2011.)

Monsieur Lagacé ne sait trop s'il convient de faire accorder coupable dans l'expression plaider coupable; il n'est pas le seul. Le Hanse-Blampain conseille de faire l'accord avec le sujet : Ils ont plaidé coupables. Les auteurs signalent toutefois que l'usage reste hésitant.

Girodet opte pour l'accord : Ils plaident coupables, non coupables. Enfin, le Trésor de la langue française informatisé donne l'exemple suivant, à l'article « coupable » :

Daniel ne pouvait pas souffrir leur humilité; ils avaient perpétuellement l'air de plaider coupables. (Sartre.)

Les autres ouvrages que j'ai consultés n'abordent pas la question. (J'ai vu, aux articles « plaider » et « coupable », le Petit Robert, le Lexis, le Multidictionnaire, le Colin, le Berthier-Colignon et le Jouette.)

Je ferais donc varier coupable dans le passage à l'étude :

On voit la même chose dans les histoires de corruption, de banditisme et de collusion exhumées par les enquêtes sur le crime organisé, comme dans l'opération Colisée : les accusés plaident coupables.

Qu'arrive-t-il quand les accusés plaident coupables?

Line Gingras
Québec

« Boisbriand, c'est bien, mais... » : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/patrick-lagace/201102/03/01-4366791-boisbriand-cest-bien-mais.php

Posté par Choubine à 08:30 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]