Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 5 février 2011

Mais qui, diable qui, osera signer...

  • Tous les usagers, toutefois, se poseront cette question légitime : en quoi cette mise aux enchères d'un espace public améliorera-t-il le service?
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 3 février 2011.)

Les usagers ne mettent pas en doute l'utilité d'un espace public, mais celle de la mise aux enchères d'un espace public :

Tous les usagers, toutefois, se poseront cette question légitime : en quoi cette mise aux enchères d'un espace public améliorera-t-elle le service?

* * * * *

  • Mais qui, diable qui, osera signer dans un contexte économique aussi friable un contrat de DIX ans...

On dit bien qui diable, mais non diable qui; et l'on évite, normalement, de séparer le sujet du verbe. Il faut déplacer la première virgule et supprimer la seconde :

Mais qui diable, qui osera signer dans un contexte économique aussi friable un contrat de DIX ans...

Line Gingras
Québec

« Transport collectif – Métro-logo-gros lot » : http://www.ledevoir.com/economie/transport/315948/transport-collectif-metro-logo-gros-lot

Posté par Choubine à 04:38 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]