Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 3 janvier 2011

Il eut mieux fallu...

  • ... pour interdire la diffusion de l'annonce et des 5000 affiches que la SSJB-M en avait tiré.
    (Robert Dutrisac, dans Le Devoir du 9 octobre 2010.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci est placé devant le verbe. La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal avait tiré quoi? 5000 affiches :

... pour interdire la diffusion de l'annonce et des 5000 affiches que la SSJB-M en avait tirées.

* * * * *

  • « Il eut mieux fallu parler d'une victoire de la liberté de parole », estime Me François Gendron.

Avec l'adverbe mieux, je suis d'avis que Me Gendron n'aurait pas dû employer le verbe falloir, mais plutôt le verbe valoir – au conditionnel passé, et non pas au passé antérieur de l'indicatif. Deux possibilités :

« Il eût mieux valu parler d'une victoire de la liberté de parole », estime Me François Gendron. [Conditionnel passé deuxième forme.]

« Il aurait mieux valu parler d'une victoire de la liberté de parole », estime Me François Gendron. [Conditionnel passé première forme.]

Line Gingras
Québec

« Quelques traîtres mots » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/297788/quelques-traitres-mots

Posté par Choubine à 05:14 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]