Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 30 novembre 2010

Des voyageurs que l'on peut imaginés coincés

  • ... des voyageurs canadiens, que l'on peut aussi imaginés coincés à l'étranger...
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 29 novembre 2010.)

L'auxiliaire avoir est suivi d'un participe passé, mais ce n'est pas le cas du verbe pouvoir, qui appelle l'infinitif :

Des voyageurs que l'on a imaginés coincés à l'étranger.
Des voyageurs que l'on peut voir coincés à l'étranger.

... des voyageurs canadiens, que l'on peut aussi imaginer coincés à l'étranger...

Line Gingras
Québec

« Espace aérien – Les béni-oui-oui » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/311933/espace-aerien-les-beni-oui-oui

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]