Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 27 octobre 2010

J'ai vu de mes yeux vus...

  • À l'appel des chefs de la meute parlementaire, péquiste et libérale, j'ai vu de mes yeux vus, ce jour-là...
    (Yves Michaud; allocution prononcée le 26 octobre 2010, publiée dans Le Devoir du 27 octobre.)

J'ai vu, de mes yeux vu

Ce tour exprime l'idée que l'on a vu quelque chose de ses propres yeux; mais si les yeux ont bien vu, rien n'indique qu'ils aient été vus :

[Les aventuriers] avaient vu, de leurs yeux vu la mer Pacifique. (Michelet, dans le Petit Robert.)

* * * * *

  • ... j'ai été jeté en pâture et au mépris de mes compatriotes.

J'ai été jeté en pâture de mes compatriotes? J'ai été jeté au mépris de mes compatriotes? Je crois que l'on a plutôt voulu dire :

... j'ai été jeté en pâture et au mépris de mes compatriotes.

Line Gingras
Québec

« Mon exécution parlementaire » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/309640/mon-execution-parlementaire

Posté par Choubine à 03:43 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]