Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 26 octobre 2010

Le pronom représente... qui ou quoi, au juste?

  • Plusieurs observateurs se sont étonnés que l'OIF [l'Organisation internationale de la Francophonie] décide de tenir son prochain sommet en République démocratique du Congo au moment où il célèbre les dix ans de la déclaration de Bamako destinée à assurer l'État de droit et la démocratie parmi les pays membres.
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 25 octobre 2010.)

Pour que le pronom renvoie sans équivoque à ce qu'il représente, il doit être, habituellement, du même genre et du même nombre que son antécédent. Qui donc célèbre les dix ans de la déclaration de Bamako? Étant donné la façon dont la phrase est formulée, je ne pense pas que ce puisse être le prochain sommet. Ce serait donc le Congo? J'en doute : Bamako est une ville du Mali, et les pays membres ne sauraient faire partie du Congo. En fait, selon la logique, le seul antécédent possible est l'OIF; seulement, l'OIF désigne l'Organisation internationale de la Francophonie :

Plusieurs observateurs se sont étonnés que l'OIF [l'Organisation internationale de la Francophonie] décide de tenir son prochain sommet en République démocratique du Congo au moment où elle* célèbre les dix ans de la déclaration de Bamako,* destinée à assurer l'État de droit et la démocratie parmi les pays membres.

Je mettrais par ailleurs une virgule après la déclaration de Bamako : la précision qui suit ne vise pas à distinguer cette déclaration d'une autre déclaration qui aurait été signée dans la même ville, mais uniquement à rappeler de quoi il s'agit; elle a donc une valeur explicative plutôt que déterminative.

Line Gingras
Québec

* Le 8 novembre à 21 h 53, je constate que la correction a été apportée.

« XIIIe Sommet de la Francophonie – Et maintenant? "Il faut penser français", dit Raffarin » : http://www.ledevoir.com/international/francophonie/298749/xiiie-sommet-de-la-francophonie-et-maintenant-il-faut-penser-francais-dit-raffarin

Posté par Choubine à 04:44 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [3] - Permalien [#]