Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 16 octobre 2010

Ils se sont mis à genou

À genou, à genoux; se mettre à genou, se mettre à genoux; orthographe.

  • Certains se sont mis à genou, ont remercié le ciel...
    (Mélissa Guillemette, dans Le Devoir du 14 octobre 2010.)

D'après ce que je vois dans les ouvrages consultés (Petit Robert, Lexis, Multidictionnaire, Hanse-Blampain, Trésor de la langue française informatisé), se mettre à genoux contient la locution à genoux, toujours au pluriel parce qu'elle signifie «les genoux posés par terre» (Petit Robert) :

Elle s'est mise à genoux. (Multidictionnaire.)

En définitive et tout raisonnement épuisé, elles ne purent que se mettre à genoux, en le priant de les protéger auprès de l'archevêque... (Sainte-Beuve, dans le Trésor.)

Il était à genoux et baisait les petits pieds nus de Juliette. (Triolet, dans le Lexis.)

Je me dresserai debout, au milieu de ces femmes à genoux, comme un monument d'iniquité. (Sartre, dans le Lexis.)

Il fallait écrire :

Certains se sont mis à genoux, ont remercié le ciel...

Line Gingras
Québec

«La fin du cauchemar des "33"» : http://www.ledevoir.com/international/amerique-latine/298027/la-fin-du-cauchemar-des-33

Posté par Choubine à 04:21 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire