Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 17 septembre 2010

Elle s'en ai fait prescrire

Ai ou est; il s'en ai fait prescrire ou il s'en est fait prescrire; je m'en ai fait prescrire ou je m'en suis fait prescrire; grammaire française.

  • ... toute personne affichant un déficit en sérotonine, ayant pris des antidépresseurs, en consommant toujours, songeant à en prendre, ayant besoin d'en prendre, qui en prendra un jour, ou qui s'en ai fait prescrire et ne les prend pas.
    (Josée Blanchette, dans Le Devoir du 17 septembre 2010.)

Ai, c'est la première personne du singulier du verbe avoir au présent de l'indicatif, ou encore de l'auxiliaire avoir servant à former le passé composé :

J'ai une traduction passionnante à terminer.
Je lui ai prescrit des antidépresseurs.

Dans la phrase à l'étude, nous avons affaire à un verbe pronominal (s' est un pronom réfléchi); il fallait donc employer l'auxiliaire être – à la troisième personne du singulier, le sujet étant toute personne :

... toute personne [...] qui s'en est fait prescrire...

À la première personne du singulier, on écrirait :

Je me suis fait prescrire [et non pas Je m'ai fait prescrire] des antidépresseurs.

Line Gingras
Québec

« "La game est toffe, faut tu wake up" » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/296304/la-game-est-toffe-faut-tu-wake-up

Posté par Choubine à 05:38 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire