Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 14 septembre 2010

Comment ne pas voir un juge dans le juge?

  • Le civiliste a davantage tendance à voir dans le juge la simple «bouche de la loi», pour reprendre une expression de Montesquieu, et non pas un juge qui dicte au législateur la manière de réécrire sa loi...
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 22 juin 2010.)

Personnellement, j'aurais du mal à ne pas voir un juge dans le juge. Je suggérerais peut-être :

Le civiliste a davantage tendance à estimer que le rôle du juge est d'appliquer la loi telle qu'elle est écrite*, et non pas de dicter au législateur la manière de réécrire sa loi...

Line Gingras
Québec

* J'ai consulté le texte suivant, où Radoslava Dvorska explique, entre autres, ce qu'on entend par la bouche de la loi : http://www.droit-medical.com/perspectives/6-la-forme/416-interpretation-loi-juge

«Blanc pour droit civil – Le Québec, "bâtard" juridique» : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/291381/blanc-pour-droit-civil-le-quebec-batard-juridique

Posté par Choubine à 10:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]