Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 1 septembre 2010

Uniques détenteurs du monopole de la vérité

  • Cela dit, les critiques ne sont pas des papes tout puissants et uniques détenteurs du monopole de la vérité.
    (Nathalie Petrowski, dans La Presse du 18 août 2010.)

D'après le Petit Robert et le Multidictionnaire, on écrit tout-puissant, avec un trait d'union.

Un monopole, par définition, est détenu par une seule personne ou un seul groupe de personnes. Pour éviter le pléonasme, on pourrait écrire :

Cela dit, les critiques ne sont pas des papes tout-puissants et ne détiennent pas le monopole de la vérité.

Cela dit, les critiques ne sont pas des papes tout-puissants qui détiendraient le monopole de la vérité.

Cela dit, les critiques ne sont pas des papes tout-puissants, uniques détenteurs de la vérité.

Line Gingras
Québec

« État critique symptomatique » : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/nathalie-petrowski/201008/17/01-4307394-etat-critique-symptomatique.php

Posté par Choubine à 04:08 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]