Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 31 août 2010

Mise au rencart

Mise au rencart, mise au rancart; mettre au rencart, mettre au rancart; rencart ou rancart; orthographe.

  • ... le secrétaire d'État aux Affaires étrangères est allé jusqu'à évoquer la mise au rencart, pendant un certain temps, de l'intégration de ces nations au sein de l'espace Schengen.
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 19 août 2010.)

On met au rancart une chose dont on ne veut plus, un projet que l'on abandonne :

Une vieille table vermoulue, bonne à mettre au rancart. (Petit Robert.)

Ce mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

Line Gingras
Québec

« Surenchère sécuritaire en France – L'expulsion » : http://www.ledevoir.com/international/europe/294569/surenchere-securitaire-en-france-l-expulsion

Posté par Choubine à 21:44 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 août 2010

Prévoyant une diminution, la hausse...

  • Prévoyant une diminution de ses effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise dans le réseau. Mais elle a également causé des maux de tête à certains établissements de l'île de Montréal [...]
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 26 août 2010.)

Au paragraphe 885 du Bon usage (douzième édition), Grevisse fait observer que le participe doit se construire de telle sorte que son rapport avec le nom (ou le pronom) ne prête à aucune équivoque. « Il est souhaitable, notamment, que le participe ou le gérondif détachés, surtout en tête d'une phrase ou d'une proposition, aient comme support le sujet de cette phrase et de cette proposition. »

On pourrait croire, tout d'abord, que le participe présent prévoyant a pour sujet implicite le nom hausse; il va de soi, cependant, que la hausse ne saurait prévoir de diminution. La phrase serait plus claire à la première lecture, me semble-t-il, si l'on écrivait par exemple :

Le réseau prévoyait une diminution de ses effectifs étudiants; la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a donc créé toute une surprise. Mais elle a également causé...

Comme on prévoyait une diminution des effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise dans le réseau. Mais elle a également causé...

Comme le réseau prévoyait une diminution de ses effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise. Mais elle a également causé...

Line Gingras
Québec

« Le nombre de cégépiens en forte hausse » : http://www.ledevoir.com/societe/education/295006/le-nombre-de-cegepiens-en-forte-hausse

Posté par Choubine à 05:24 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 29 août 2010

Un bilan à comparaître

  • L'image de corruption fut plus influente que le bilan d'un gouvernement qui, somme toute, était plutôt positif et rassurant si on le comparaissait à l'incertitude et l'inexpérience incarnées par les troupes de Stephen Harper.
    (Gil Courtemanche, dans Le Devoir du 28 août 2010.)

... si on le comparait...

  • Si les entrevues dans les médias et les gesticulations de l'opposition font partie de la joute politique, les travaux d'une commission d'enquête tiennent du rituel et elles magnifient les accusations, qui deviennent solennelles.

Ce ne sont pas les entrevues ni les gesticulations qui magnifient les accusations, mais les travaux d'une commission d'enquête :

Si les entrevues dans les médias et les gesticulations de l'opposition font partie de la joute politique, les travaux d'une commission d'enquête tiennent du rituel et elles magnifient les accusations, qui deviennent solennelles.

Line Gingras
Québec

« La mort lente de Jean Charest » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/295171/la-mort-lente-de-jean-charest

    Posté par Choubine à 02:04 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

    samedi 28 août 2010

    Épreuve à laquelle ils parviennent à surmonter

    • En conséquence, les personnages secondaires manquent parfois de profondeur, épreuve à laquelle des artistes de la trempe de Gourmet, mais aussi Mathieu Amalric en dernier complice des grands jours et Ludivine Sagnier en ultime maîtresse, parviennent à surmonter par la force de leur talent.
      (Martin Bilodeau, dans Le Devoir du 27 août 2010.)

    On parvient non pas à une épreuve, mais à surmonter une épreuve :

    En conséquence, les personnages secondaires manquent parfois de profondeur, épreuve que des artistes [...] parviennent à surmonter par la force de leur talent.

    Line Gingras
    Québec

    « La fascinante énigme d'un film sans surprise » : http://www.ledevoir.com/culture/cinema/295038/la-fascinante-enigme-d-un-film-sans-surprise

    Posté par Choubine à 00:49 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

    vendredi 27 août 2010

    Les élèves courraient partout

    Courir : ils courraient ou ils couraient; imparfait ou conditionnel du verbe courir; grammaire française; orthographe.

    • Dans tout ce brouhaha, l'énergie des élèves était à son comble. Les plus vieux courraient partout, heureux de retrouver leurs amis et leurs enseignants.
      (Ariane Lacoursière, dans La Presse du 26 août 2010.)

    Au conditionnel présent, on écrit ils courraient, avec deux r :

    Ces athlètes courraient plus vite s'ils étaient mieux entraînés.

    À l'imparfait de l'indicatif, il faut un seul r :

    Dans tout ce brouhaha, l'énergie des élèves était à son comble. Les plus vieux couraient partout...

    Line Gingras
    Québec

    « Rentrée scolaire à Montréal : fébrilité autour des écoles » : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/201008/26/01-4309994-rentree-scolaire-a-montreal-febrilite-autour-des-ecoles.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4309867_article_POS5

    Posté par Choubine à 01:25 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

    jeudi 26 août 2010

    Ce pourrait-il?

    • Ce pourrait-il que le climat de peur qui sévit dans les rangs de la fonction publique fédérale ait pour effet insidieux de pousser les gens à aller au-devant des attentes du pouvoir, quitte à mentir pour lui plaire?
      (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 25 août 2010.)

    Dans une phrase affirmative, on écrirait :

    Il se pourrait que le climat de peur...

    Nous avons donc affaire non pas au pronom démonstratif ce, mais au pronom réfléchi se, marquant la forme pronominale :

    Se pourrait-il que le climat de peur...

    * * * * *

    Je recommande vivement, par ailleurs, l'excellent article de madame Cornellier, dont j'admire le courage et la lucidité.

    Line Gingras
    Québec

    « Ignorance mensongère » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/294954/ignorance-mensongere

    Posté par Choubine à 18:31 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

    mercredi 25 août 2010

    La durée de la plupart des circuits...

    • La durée de la plupart des circuits en Égypte mis en marché par les grossistes et les agences de voyages, tant québécois qu'européens, n'excèdent pas deux semaines.
      (André Désiront, dans La Presse du 21 juin 2010.)

    Qu'est-ce qui n'excède pas deux semaines? La durée, noyau du groupe sujet :

    La durée de la plupart des circuits en Égypte [...] n'excède pas deux semaines.

    Line Gingras
    Québec

    « Conseils pour un voyage en Égypte » : http://www.cyberpresse.ca/voyage/autres-destinations/afrique/201006/21/01-4291935-conseils-pour-un-voyage-en-egypte.php

    Posté par Choubine à 13:27 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]

    mardi 24 août 2010

    La décision de la semaine dernière du comité exécutif de recommander...

    • ... la décision de la semaine dernière du comité exécutif de recommander au conseil municipal l'annulation complète d'un règlement qui allait déclencher un référendum sur le projet.
      (Mélissa Guillemette, dans Le Devoir du 23 août 2010.)

    Il est souhaitable d'éviter, dans la mesure du possible, les séries de compléments introduits par de :

    ... la décision, prise par le comité exécutif la semaine dernière, de recommander au conseil municipal...

    ... la décision qu'a prise le comité exécutif, la semaine dernière, de recommander au conseil municipal...

    Line Gingras
    Québec

    « Couvent Mont-Jésus-Marie – Les contestataires iront devant les tribunaux pour dénoncer un "déni démocratique" » : http://www.ledevoir.com/politique/montreal/294837/couvent-mont-jesus-marie-les-contestataires-iront-devant-les-tribunaux-pour-denoncer-un-deni-democratique

    Posté par Choubine à 07:20 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

    lundi 23 août 2010

    Qu'est-ce qui a été démoli?

    • En janvier 2009, les abris de fortune des 605 habitants de Prabhu Market, un taudis entouré des quartiers résidentiels les plus riches de South Delhi, a été démoli pour faire place à un immense parking qui sera utilisé à l'occasion des cérémonies d'ouverture et de fermeture de ces XIXes Jeux du Commonwealth. (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 19 août 2010.)

    Qu'est-ce qui a été démoli? Les abris de fortune :

    En janvier 2009, les abris de fortune [...] ont été démolis...

    Line Gingras
    Québec

    « Inde : le nettoyage en vue des Jeux du Commonwealth – Parqués à Bawana » : http://www.ledevoir.com/international/asie/294617/inde-le-nettoyage-en-vue-des-jeux-du-commonwealth-parques-a-bawana

    Posté par Choubine à 05:22 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

    dimanche 22 août 2010

    Sapin beaumier, agneau nourrit aux algues*

    • ... à travers une forêt dominée par le sapin beaumier et l'épinette noire...
      (Nicole Pons, dans Le Devoir du 21 août 2010.)

    On peut lire dans le Grand dictionnaire terminologique la note suivante : « Le sapin baumier est l'arbre le plus cultivé par les producteurs d'arbres de Noël du Québec. De plus, il constitue l'une des principales essences forestières exploitées par l'industrie papetière canadienne. »

    • Le saumon fumé selon une recette secrète élaborée par le premier chef, Euclide Béland, l'agneau gaspésien nourrit aux algues et le grenadin de caribou sont autant d'odes aux plaisirs gustatifs.

    Au présent de l'indicatif ou au passé simple, on écrirait :

    L'agneau se nourrit du lait de sa mère.

    Dans la phrase à l'étude, il fallait plutôt employer le participe passé :

    ... l'agneau gaspésien nourri aux algues...

    Line Gingras
    Québec

    * Le 4 octobre, je me rends compte que les deux fautes ont été corrigées, il y a sans doute un bon moment.

    « Refuge dans les sommets des Chic-Chocs » : http://www.ledevoir.com/loisirs/voyage/294732/refuge-dans-les-sommets-des-chic-chocs

    Posté par Choubine à 03:25 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]