Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 30 août 2010

Prévoyant une diminution, la hausse...

  • Prévoyant une diminution de ses effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise dans le réseau. Mais elle a également causé des maux de tête à certains établissements de l'île de Montréal [...]
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 26 août 2010.)

Au paragraphe 885 du Bon usage (douzième édition), Grevisse fait observer que le participe doit se construire de telle sorte que son rapport avec le nom (ou le pronom) ne prête à aucune équivoque. « Il est souhaitable, notamment, que le participe ou le gérondif détachés, surtout en tête d'une phrase ou d'une proposition, aient comme support le sujet de cette phrase et de cette proposition. »

On pourrait croire, tout d'abord, que le participe présent prévoyant a pour sujet implicite le nom hausse; il va de soi, cependant, que la hausse ne saurait prévoir de diminution. La phrase serait plus claire à la première lecture, me semble-t-il, si l'on écrivait par exemple :

Le réseau prévoyait une diminution de ses effectifs étudiants; la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a donc créé toute une surprise. Mais elle a également causé...

Comme on prévoyait une diminution des effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise dans le réseau. Mais elle a également causé...

Comme le réseau prévoyait une diminution de ses effectifs étudiants, la hausse globale de 2,2 % de la population des cégeps a créé toute une surprise. Mais elle a également causé...

Line Gingras
Québec

« Le nombre de cégépiens en forte hausse » : http://www.ledevoir.com/societe/education/295006/le-nombre-de-cegepiens-en-forte-hausse

Posté par Choubine à 05:24 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]