Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 26 août 2010

Ce pourrait-il?

  • Ce pourrait-il que le climat de peur qui sévit dans les rangs de la fonction publique fédérale ait pour effet insidieux de pousser les gens à aller au-devant des attentes du pouvoir, quitte à mentir pour lui plaire?
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 25 août 2010.)

Dans une phrase affirmative, on écrirait :

Il se pourrait que le climat de peur...

Nous avons donc affaire non pas au pronom démonstratif ce, mais au pronom réfléchi se, marquant la forme pronominale :

Se pourrait-il que le climat de peur...

* * * * *

Je recommande vivement, par ailleurs, l'excellent article de madame Cornellier, dont j'admire le courage et la lucidité.

Line Gingras
Québec

« Ignorance mensongère » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/294954/ignorance-mensongere

Posté par Choubine à 18:31 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]