Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 12 août 2010

Le fruit ou les efforts?

  • « Il faudra deux ou trois générations pour que le fruit de nos efforts aboutissent. »
    (Monique Durand citant Marie-Claire Guigma, dans Le Devoir du 9 août 2010.)

La phrase est construite de manière que c'est le fruit de nos efforts qui va aboutir :

... pour que le fruit de nos efforts aboutisse.

Line Gingras
Québec

« L'école des Africaines (1) – "Un jour, le Burkina s'en sortira" » : http://www.ledevoir.com/international/afrique/294033/l-ecole-des-africaines-1-un-jour-le-burkina-s-en-sortira

Posté par Choubine à 03:28 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il me semble qu'il y a aussi pléonasme: que nos efforts aboutissent, ou qu'ils portent fruit, mais pas les deux...

    Posté par Yves Lanthier, vendredi 13 août 2010 à 05:11
  • Je suis de votre avis; mais la journaliste n'a sans doute pas voulu corriger la personne qui lui a accordé une entrevue.

    Posté par Choubine, vendredi 13 août 2010 à 12:30

Poster un commentaire