Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 19 juillet 2010

Croire à la création et l'évolution

Répétition de la préposition à; grammaire française; syntaxe du français.

  • ... estiment qu'il est possible de croire à la fois à la création et l'évolution. (Hélène Buzzetti, dans Le Devoir du 16 juillet 2010.)

La préposition à se met en général devant chacun des compléments. Cette répétition s'impose d'autant plus, ici, que l'on insiste sur le fait que les deux compléments désignent des idées très différentes l'une de l'autre :

... estiment qu'il est possible de croire à la fois à la création et à l'évolution.

Line Gingras
Québec

« Le créationnisme, une affaire d'Américains... et d'Albertains » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/292691/le-creationnisme-une-affaire-d-americains-et-d-albertains

Posté par Choubine à 06:09 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Croire...

    Croire à....est de plus en plus souvent utilisé. Mais croire en...est plus correct, à peine plus difficile à prononcer.
    On croit (ou on ne croit pas) en Dieu...
    "Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en ma considération distinguée."

    Posté par Sceptique., vendredi 23 juillet 2010 à 11:39
  • D'après ce que je vois dans le «Petit Robert», le «Multidictionnaire», le Colin et le Hanse-Blampain, il convient plutôt de choisir la préposition en fonction de l'idée à exprimer.

    Distinction rapide (entre autres), selon le Hanse-Blampain :
    - Croire à quelque chose, c'est «être convaincu de la vérité, de la réalité, de l'efficacité de cette chose». Exemple : «Il croit à l'immortalité de l'âme.»
    - Croire en quelqu'un ou en quelque chose «marque un abandon plus confiant [...] une adhésion, souvent du coeur, pouvant entraîner un comportement moral ou même religieux». Exemple : «Croire en la médecine, en l'Évangile.»

    Bien entendu, il y a d'autres distinctions à faire, et je ne pense pas qu'il soit toujours possible de trancher. Les dictionnaires généraux et les ouvrages de difficultés donnent des précisions et des exemples intéressants.

    Posté par Choubine, vendredi 23 juillet 2010 à 17:35
  • Merci pour vos précisions. Ici, en France, c'est le style très particulier, et rigoureux, du Général De Gaulle, qui a remis en selle le "croire en...", sans doute excessif.

    Posté par Sceptique., samedi 24 juillet 2010 à 00:12
  • Croire à/en

    R' bjour, mon avocat il me crois si je lui apporte la peuve que je dis la vérité, le "pauvre " il a tant et tant écouté, entendu et subit qu'à présent il ne crois plus personne. Merci. Bye. Mich.

    Posté par Michel JEAN, lundi 31 août 2015 à 10:53

Poster un commentaire