Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 23 juin 2010

Il était une chanson

  • Redisons donc que ce Gens du pays qui est à nous, juste à nous, et que nous chanterons ce soir, est vraiment un cadeau précieux. Et que le poète qui nous l'offre et nous la laisse mérite d'être salué bien bas. (Josée Boileau, dans Le Devoir du 23 juin 2010.)

Le pronom personnel la devrait renvoyer à un féminin; mais celui-ci n'existe que dans la tête, un peu comme le pays de la chanson de Vigneault. Pour remplacer «ce Gens du pays» ou «un cadeau précieux», le masculin s'impose :

... le poète qui nous l'offre et nous le laisse mérite d'être salué bien bas.

Line Gingras
Québec

«Fête nationale – Le poète» : http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/291407/fete-nationale-le-poete

Posté par Choubine à 06:30 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]