Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 9 mai 2010

Il réfléchit, et ne fléchit pas

  • On lui a laissé plusieurs mois pour réfléchir. Mais il n'a pas fléchi. (Christiane Desjardins, dans La Presse du 5 mai 2010.)

Je suggérerais :

On lui a laissé plusieurs mois pour réfléchir. Mais il n'a pas cédé.

Line Gingras
Québec

« Meurtre sans cadavre : le tueur refuse de dire où est le corps »
(Cet article a été corrigé après la publication.)

Posté par Choubine à 03:33 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]