Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 3 mars 2010

Route de gravel

Gravel, gravelle, gravier; chemin de gravel, chemin de gravelle, chemin de gravier; route de gravel, route de gravelle, route de gravier; archaïsme; régionalisme; anglicisme.

  • Le corps de la jeune femme de 27 ans a été trouvé lundi en bordure d'une route de gravier [...] (Catherine Handfield, dans La Presse du 11 février 2010; dans une version antérieure de son article, intitulée « Prélèvements judiciaires au bungalow de Russell Williams », la journaliste avait employé l'expression route de gravel.)

Le Petit Robert signale que gravelle, qui tire son origine de l'anglais gravel, emprunté à l'ancien français, est un régionalisme critiqué au sens de gravier : route de gravelle, en gravelle.

D'après le Multidictionnaire et le Colpron, gravelle est un anglicisme, à remplacer par gravier.

Gérard Dagenais, pour sa part, tient gravelle pour un archaïsme : « Du XIIe au XVIe siècle, le gravier s'appelait aussi gravelle et c'est utiliser un mot vieilli que de dire, par exemple, un chargement de gravelle au lieu d'un chargement de gravier. »

Enfin, je vous invite à consulter l'intéressant article du Grand dictionnaire terminologique (« route de gravier »), dont voici un extrait : « Au Québec, ce mot [gravelle], largement attesté depuis le début de la colonisation française, est encore utilisé dans la langue courante pour désigner du gravier et, parfois, un mélange de terre et de cailloux. »

Line Gingras
Québec

« Russell Williams : le bungalow de Tweed passé au peigne fin » : http://www.cyberpresse.org/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201002/11/01-948656-russell-williams-le-bungalow-de-tweed-passe-au-peigne-fin.php

Posté par Choubine à 02:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire