Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 19 janvier 2010

Qu'est-ce qui prend valeur de symbole?

  • La destruction du Palais présidentiel et de la cathédrale, ces deux piliers des malheurs collectifs, prennent valeur de symbole. (Denise Bombardier, dans Le Devoir du 16 janvier 2010.)

C'est la destruction, noyau du groupe sujet, qui prend valeur de symbole.

Line Gingras
Québec

« Destin tragique » : http://www.ledevoir.com/international/amerique-latine/281213/destin-tragique

Posté par Choubine à 09:02 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il y a en effet une faute de syntaxe mais du point de vue de la pensée, Denise Bombardier voulait sans doute relever que ces deux édifices symbolisaient Haïti...

    Posté par Rosa, jeudi 21 janvier 2010 à 15:20
  • Ces deux édifices symbolisaient certainement Haïti ou plutôt ses malheurs collectifs, en tout cas du point de vue de madame Bombardier. Voilà pourquoi leur destruction, à ses yeux, prend valeur de symbole. C'est l'idée qu'exprime la construction de sa phrase, qui me paraît correcte; il y a seulement faute d'accord.

    Posté par Choubine, jeudi 21 janvier 2010 à 18:06

Poster un commentaire