Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 13 octobre 2009

Infatiguables, vraiment?

Infatiguable ou infatigable; orthographe.

  • Certains morts sont vraiment infatiguables. (Stéphane Laporte.)

Infatigables.

Line Gingras
Québec

« La résurrection de Michael Jackson » : http://blogues.cyberpresse.ca/laporte/?p=949

Posté par Choubine à 23:27 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 11 octobre 2009

Triplez la mise

  • La stratégie des deux camps mise d'abord sur la mise sous pression du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) par l'entremise des téléspectateurs... (Stéphane Baillargeon.)

Une relecture attentive n'aurait-elle pas été de mise? On aurait pu écrire :

La stratégie des deux camps consiste d'abord à exercer des pressions sur le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) par l'entremise [ou par l'intermédiaire] des téléspectateurs...

Line Gingras
Québec

« La télévision comme champ de bataille » : http://www.ledevoir.com/2009/10/06/270346.html

Posté par Choubine à 02:40 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 9 octobre 2009

Deux autres, dont deux...

  • Un jeune homme a été tué et deux autres personnes ont été blessées, dont deux grièvement, après un violent impact. (Hugo Meunier, dans La Presse.)

L'emploi du pronom relatif dont se justifierait s'il y avait au moins trois personnes blessées, ou si une seule était blessée grièvement. Dans le cas présent, on pouvait écrire :

... et deux autres personnes ont été blessées, toutes deux grièvement...

... et deux autres personnes ont été grièvement blessées...

Line Gingras
Québec

« Une poursuite policière tourne mal à Lachute » : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/200910/07/01-909382-une-poursuite-policiere-tourne-mal-a-lachute.php

Posté par Choubine à 00:24 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 7 octobre 2009

Il souhaite qu'on espère?

  • Malgré tout, « c'est très cher pour avoir ces joueurs-là; on espère trouver un jour des commanditaires pour les inviter », souhaite M. Langlois. (Frédérique Doyon.)

M. Langlois ne souhaite pas qu'on espère; il souhaite – il espère – trouver un jour des commanditaires pour inviter des champions mondiaux. Étant donné le contexte, je remplacerais souhaite M. Langlois par ajoute M. Langlois.

Line Gingras
Québec

« Échec et mat » : http://www.ledevoir.com/2009/09/04/265564.html

Posté par Choubine à 00:43 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 6 octobre 2009

Plutôt que ce soit ces derniers qui soient

  • Pour le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), le projet de loi 16 fait en sorte que la société québécoise s'adapte aux nouveaux arrivants plutôt que ce soit ces derniers qui soient incités à s'intégrer. (Robert Dutrisac.)

On pourrait alléger ce passage :

... le projet de loi 16 fait en sorte que la société québécoise s'adapte aux nouveaux arrivants au lieu d'inciter ces derniers à s'intégrer.

Line Gingras
Québec

« "La liberté de religion, ce n'est pas une pizza" » : http://www.ledevoir.com/2009/10/06/270371.html

Posté par Choubine à 05:06 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 5 octobre 2009

Une question d'attitude

  • L'attitude dédaigneuse du premier ministre envers la culture et les arts lui avaient attiré de nombreuses critiques de la part du Québec lors de la campagne électorale de 2008. (Sean Kilpatrick, PC.)

Non, ce ne sont pas la culture et les arts qui avaient attiré des critiques au premier ministre, mais plutôt son attitude dédaigneuse :

L'attitude dédaigneuse du premier ministre envers la culture et les arts lui avait attiré de nombreuses critiques de la part du Québec lors de la campagne électorale de 2008.

Line Gingras
Québec

« Harper s'improvise chanteur lors d'un gala au CNA » : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/200910/04/01-908263-harper-simprovise-chanteur-lors-dun-gala-au-cna.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 4 octobre 2009

Son cortège a sauté, tuant le chef

Participe présent; sujet implicite du participe présent; syntaxe du participe présent; grammaire française; syntaxe du français.

  • Son cortège de six voitures a tout de même sauté le 14 février 2005 à Beyrouth, tuant le chef de gouvernement et 22 autres personnes... (Yves Boisvert.)

Le participe présent se rapporte normalement au sujet de la proposition principale. Or, ce n'est pas le cortège qui a tué le chef de gouvernement et 22 autres personnes, mais l'explosion; il aurait mieux valu écrire :

Son cortège de six voitures a tout de même sauté le 14 février 2005 à Beyrouth; l'explosion a tué le chef de gouvernement et 22 autres personnes...

Line Gingras
Québec

« Le professionnel » : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/yves-boisvert/200909/04/01-899061-le-professionnel.php

Posté par Choubine à 19:27 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]