Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 11 août 2009

Il a bondit

Il a bondit; il a bondi; participe passé du verbe bondir; grammaire française; orthographe.

  • ... le nombre d'attentats fomentés contre le chef d'État américain a bondit de 400 %... (Cyberpresse.)

Le participe passé du verbe bondir ne prend pas de t :

La bête souple du feu a bondi d'entre les bruyères comme sonnaient les coups de trois heures du matin... (Giono, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

La forme bondit correspond à la troisième personne du singulier du présent ou du passé simple de l'indicatif :

Le téléphone sonna. Il était dix heures. Nous échangeâmes un regard étonné, puis plein d'espoir [...] Mon père bondit vers l'appareil, cria «Allo» d'une voix joyeuse. (Sagan, dans le Trésor.)

Il fallait écrire :

... le nombre d'attentats [...] a bondi...

Line Gingras
Québec

«Obama menacé 30 fois par jour» : http://www.cyberpresse.ca/actualites/ailleurs-sur-le-web/200908/04/01-889691-obama-menace-30-fois-par-jour.php

Posté par Choubine à 01:23 - Langue et traduction - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    La citation de Giono me rappelle un texte qui a dû être le premier que j'ai étudié avec mes élèves au début de ma carrière.
    Cette jolie métaphore "la bête souple du feu" m'est toujours restée en mémoire, elle annonce un terrible incendie en fait.

    Posté par Rosa, mercredi 12 août 2009 à 13:01
  • Que de richesses, n'est-ce pas, dans les citations d'un dictionnaire! Ce passage (une recherche Google conduit à un extrait plus long) donne envie de lire «Colline»...

    Posté par Choubine, mercredi 12 août 2009 à 13:25
  • Météo

    Depuis plusieurs jours, je regarde la météo sur France 2, et systématiquement ces derniers temps, l'animatrice Tania Young annonce que "les températures sont chaudes"... A mon avis, elles peuvent tout au plus être "élevées"... votre avis ?

    Posté par Cameron250, jeudi 13 août 2009 à 13:45
  • À première vue, comme «température» désigne le «degré de chaleur ou de froid» (définition partielle tirée du «Petit Robert»), je serais portée à croire qu'il vaut mieux dire «le temps est chaud» ou «les températures sont élevées». Mais il faudrait examiner, dans les dictionnaires, les différentes acceptions de «température» et les exemples d'emploi...

    Posté par Choubine, jeudi 13 août 2009 à 15:21
  • Je suis revenue et j'ai encore apprécié! Merci!! :D
    Serait-il possible de m'expliquer pourquoi on trouve un S à sucreS dans le coca zéro, qui est "SANS sucreS" ?... J'enrage chaque fois que je lis ça, moi qui ai appris à l'école et dans mes nombreuses dictées que s'il n'y en a pas, "ya pas d'S!!"

    Posté par Rorox, jeudi 13 août 2009 à 15:31
  • En fait, cette règle n'est pas absolue : une institutrice, par exemple, pourrait dire d'un élève qui ne fait à peu près jamais de faute dans ses dictées qu'il a fait une dictée «sans faute», et d'un élève moins doué en orthographe qu'il a fait une dictée «sans fautes» (ou qu'il n'a pas fait de fautes dans sa dictée). Bien entendu, le singulier serait également correct.

    Revenons au cas que vous signalez : si, normalement, il y avait plusieurs sucres dans le coca, il serait admissible – quoique non nécessaire – d'écrire «sans sucres»; mais y a-t-il normalement plusieurs sucres dans le coca?

    Posté par Choubine, jeudi 13 août 2009 à 17:38
  • ahem... là est la question! Il faut donc se demander combien il y en a d'habitude pour savoir si on y met un S ou non?! Mais si on n'a pas d'habitude... Ou pas d'attente particulière comme la maîtresse ??
    En tout cas merci d'avoir abordé la question, à la une, en plus! :)

    Posté par Rorox, vendredi 14 août 2009 à 11:47
  • Si le pluriel ne s'impose pas, et si on ne veut pas exprimer de nuance particulière, on laisse le singulier...

    Posté par Choubine, vendredi 14 août 2009 à 16:01
  • Je pense être meilleure en cuisine qu'en grammaire et il me semble que dans une recette on dit toujours du sucre et jamais des sucres.
    En revanche il peut-être possible que la fabrication d'un produit industriel comme le coca on évoque plusieurs catégories de sucre différents.
    Au pluriel ou au singulier de toute façon je déteste le Coca !

    Posté par Rosa, lundi 17 août 2009 à 10:42
  • Les publicitaires croiraient-ils s'adresser à des chimistes? C'est l'impression qu'ils donnent...

    Posté par Choubine, lundi 17 août 2009 à 14:28

Poster un commentaire