Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 22 juin 2009

Tout n'est pas permis

  • Permettre de ficher quiconque se retrouve en détention va nettement trop loin à ses yeux. Il note qu'il s'agit d'un « pouvoir extraordinaire » qui n'est permis, pour l'instant, que dans les cas de terrorisme. L'élargir comme le propose le gouvernement pourrait aller jusqu'à permettre, soutient-il, de ficher une personne arrêtée en état d'ébriété. (Manon Cornellier.)

J'essaierais d'éviter la répétition :

Permettre de ficher quiconque se retrouve en détention va nettement trop loin à ses yeux. Il note qu'il s'agit d'un « pouvoir extraordinaire » qui n'est accordé, pour l'instant, que dans les cas de terrorisme. L'élargir comme le propose le gouvernement pourrait aller jusqu'à autoriser, soutient-il, à ficher une personne arrêtée en état d'ébriété.

Line Gingras
Québec

« Encore une petite vite » : http://www.ledevoir.com/2009/05/27/252313.html

Posté par Choubine à 02:41 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]