Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 31 mai 2009

Elle est la première a occupé le poste

  • Elle est la première femme a occupé le poste depuis sa création... (Stéphane Baillargeon, dans Sismographe.)

On n'est pas le premier a fait quelque chose, mais à faire quelque chose :

Elle est la première femme à obtenir cette récompense.
Elle est la première à reconnaître ses torts.
Elle est la première à vouloir s'engager.

Elle est la première femme à occuper le poste...

Line Gingras
Québec

« Des poètes officiels » : http://carnetsdudevoir.com/index.php/sismographe/C114/

Posté par Choubine à 02:05 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 27 mai 2009

Un avantage festif?

  • Il existe évidemment d'autres méthodes de mobilisation qui permettent de souder une équipe [...] mais l'utilisation des percussions, selon Louis Bellemare, offre un net avantage, outre celui d'être festif. (Pierre Vallée.)

Qu'est-ce qui est festif? Je ne crois pas que ce soit l'avantage, mais l'utilisation des percussions :

... l'utilisation des percussions, selon Louis Bellemare, offre un net avantage, outre celui d'être festive.

On écrirait de même :

Cette concurrente jouit d'un net avantage, outre celui d'être particulièrement talentueuse.

Line Gingras
Québec

« Mobilisation – Des tambours pour faire l'appel des troupes » : http://www.ledevoir.com/2009/05/16/250706.html

Posté par Choubine à 16:40 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 22 mai 2009

Encourager que

Encourager que; grammaire française; syntaxe du français.

  • « On encourage, là où c'est possible, qu'on fasse d'autres choix », a-t-elle dit. (PC, citant la ministre Line Beauchamp.)

Dans les dictionnaires que j'ai sous la main, je trouve les constructions encourager quelqu'un, quelque chose; encourager quelqu'un à quelque chose, à faire quelque chose; encourager quelqu'un dans quelque chose; encourager quelqu'un pour qu'il fasse quelque chose :

Association, personne qui encourage les artistes, la culture. (Petit Robert.)

Encourager un projet, une œuvre. (Lexis.)

Encourager quelqu'un au travail. (Petit Robert.)

Ses parents l'encouragent à poursuivre ses études. (Multidictionnaire.)

La même réserve qui m'interdit d'encourager votre fils dans telle ou telle voie mondaine m'interdit également de l'en détourner. (Bloy, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Aucun des ouvrages consultés n'admet toutefois le verbe encourager suivi d'une proposition complément d'objet direct introduite par la conjonction que. La phrase à l'étude me paraît donc incorrecte. On aurait pu dire :

On encourage, là où c'est possible, à faire d'autres choix.

Line Gingras
Québec

« Beauchamp ne veut pas retirer les bouteilles d'eau des édifices publics » : http://www.ledevoir.com/2009/03/06/237560.html

Posté par Choubine à 02:02 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 21 mai 2009

La voie qui crie dans le désert

  • « Nous avons tous une voie intérieure en nous, mais il y a trop de bruit, de panique, de distraction, il faut baisser le volume. » (Carl Honoré, cité par Clairandrée Cauchy.)

S'il faut baisser le volume, j'imagine que c'est pour entendre la voix intérieure (en nous, cela va de soi), celle qui nous indique la voie à suivre.

Line Gingras
Québec

« L'entrevue – Éloge de la candeur » : http://www.ledevoir.com/2009/05/19/251083.html

Posté par Choubine à 06:11 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 19 mai 2009

Un fan et ses idoles

  • Virtuellement, le réseau offre la possibilité de pépier directement avec Martha Stewart, Anderson Cooper ou Oprah Winfrey, en assumant qu'ils rédigent eux-mêmes leurs courts messages. (Hugo Dumas, dans La Presse.)

Assumer que, employé au sens de supposer que, est tenu pour un anglicisme. J'ai déjà écrit un billet sur la question.

  • Un fan, un vrai, adore connaître les moindres détails de la vie de ses idoles, ce qu'il grignote (des Doritos?) dans le bus de tournée, ce qu'il commande au bar de l'hôtel (vodka-soda, vraiment?).

Le fan s'identifierait-il à ses idoles au point de ne plus faire la distinction entre elles et lui?

Line Gingras
Québec

« Twit, twittons, Twitter » : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/hugo-dumas/200905/16/01-857166-twit-twittons-twitter.php

Posté par Choubine à 00:39 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 17 mai 2009

Le rapport rapporte

  • ... elles ont soutenu avoir dû faire du travail ménager à la maison et à la clinique de chiropratique du frère de Mme Dhalla et d'avoir fait des heures supplémentaires non payées. (Manon Cornellier.)

Les deux propositions infinitives sont compléments d'objet direct du verbe soutenir, et doivent donc se construire de la même façon :

... elles ont soutenu avoir dû faire du travail ménager [...] et avoir fait des heures supplémentaires non payées.

  • Le NPD a exprimé son désaccord, alors que les libéraux et les bloquistes se sont dissociés de quelques recommandations. Au bout du compte, cependant, tous ces députés ont décidé d'un commun accord de reprendre le travail et de chercher des solutions.

On pouvait éviter la répétition :

... Au bout du compte, cependant, tous ces députés se sont entendus pour reprendre le travail et chercher des solutions.

  • Le rapport rapporte une liste de problèmes vécus par les travailleurs temporaires étrangers, comme le paiement de salaires inférieurs à ceux prévus, le non-paiement des heures supplémentaires, l'imposition de longues heures de travail sans pauses, des milieux de vie inadéquats, la confiscation des passeports et d'autres documents appartenant aux travailleurs, le refus de soins médicaux, et ainsi de suite.

Le rapport signale de nombreux problèmes vécus par les travailleurs temporaires étrangers, comme le paiement de salaires inférieurs [...] et le refus de soins médicaux.

Le rapport dresse la liste des problèmes vécus par les travailleurs temporaires étrangers : paiement de salaires inférieurs...

Line Gingras
Québec

« Détournement de comité » : http://www.ledevoir.com/2009/05/13/250150.html

Posté par Choubine à 09:06 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 9 mai 2009

Rapatrier au pays

Rapatrier au pays; rapatriement au pays; pléonasme.

  • Au lieu d'aider cet homme à émerger de son cauchemar, le gouvernement le fait durer. Il a pourtant, en mai dernier, nolisé aux frais des contribuables un avion privé pour rapatrier au pays l'Ontarienne Brenda Martin, reconnue coupable de fraude au Mexique, ce dont elle se dit innocente. (Manon Cornellier.)
  • Hormis un évident manque de volonté, que reste-t-il au Canada pour justifier son refus de rapatrier au pays un de ses citoyens? (Marie-Andrée Chouinard.)

Le Petit Robert définit le verbe rapatrier de la façon suivante : «Assurer légalement le retour de (une personne) sur le territoire du pays auquel elle appartient par sa nationalité.» La formulation rapatrier au pays doit donc être considérée comme un pléonasme. Je ne la trouve d'ailleurs pas dans les dictionnaires généraux que j'ai sous la main, consultés à l'article «rapatrier» :

C'est au consul qu'il appartient d'aller extraire de geôle un marin en goguette, ou de rapatrier un de ses ressortissants tombé dans l'indigence. (Chazelle, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Dans les passages à l'étude, il suffisait d'écrire :

... pour rapatrier l'Ontarienne Brenda Martin...

Hormis un évident manque de volonté, que reste-t-il au Canada pour justifier son refus de rapatrier un de ses citoyens?

Line Gingras
Québec

«À quoi joue le gouvernement?» : http://www.ledevoir.com/2009/04/01/243065.html
«Canadien coincé au Soudan – Mauvaise foi» : http://www.ledevoir.com/2009/05/08/249396.html

Posté par Choubine à 01:47 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 7 mai 2009

Relevons le relevé

  • La majorité des sujets qu'il mentionne relèvent de la compétence des provinces.

    Dans son discours de samedi, il ne l'a jamais relevé. (Manon Cornellier.)

Les deux phrases se suivent, même si l'on a changé de paragraphe. J'essaierais donc d'éviter la répétition :

... Dans son discours de samedi, il ne l'a jamais signalé.
... Dans son discours de samedi, il l'a passé sous silence.

Line Gingras
Québec

« Le test du réel » : http://www.ledevoir.com/2009/05/06/249101.html

Posté par Choubine à 00:54 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 6 mai 2009

Fond de bibliothèque

Fond, fonds; homonymes; orthographe.

  • En signant une entente avec Google, les bibliothèques perdent le droit de partager leur fond avec d'autres bibliothèques.
  • Si le monopole de Google peut paraître attrayant aujourd'hui, il pourrait demain se monnayer au prix fort. Sans compter ce qu'il adviendrait de ce précieux fond en cas de rachat ou de faillite. (Christian Rioux.)

L'orthographe établit une distinction entre un fonds de bibliothèque et un fond de tiroir :

La bibliothèque Ambrosienne a un fonds provenant du monastère de Bobbio. (Lexis.)

Line Gingras
Québec

« Big Google » : http://www.ledevoir.com/2009/03/06/237567.html

Posté par Choubine à 01:37 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 5 mai 2009

« On » et l'accord du participe passé

On; accord du participe passé; grammaire française; orthographe d'accord.

Qu'en est-il exactement de l'accord du participe passé, lorsque le verbe a pour sujet le pronom indéfini on? se demande Manou.

Comme elle, j'ai appris autrefois que ce pronom correspondait à un masculin singulier, et que le participe passé devait donc rester invariable. Mais les grammairiens reconnaissent aujourd'hui que on peut aussi remplacer un masculin pluriel, ou encore un féminin. En pareil cas, si l'auxiliaire doit rester au singulier, le participe passé s'accorde avec ce que représente on, d'après le Multidictionnaire et le Hanse-Blampain :

Elle ne sera heureuse que lorsqu'on sera mariés. (Duras, dans le Hanse-Blampain.)

Selon Grevisse (Le bon usage, douzième édition), bien que l'accord soit logique, on peut opter pour le masculin singulier.

Line Gingras
Québec

Posté par Choubine à 03:32 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]