Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

31-01-2009

Non, ça ne suffit pas

  • Faisons une pause publicitaire pour contempler un panneau-réclame géant situé dans les rues de Montréal suffit pour se convaincre de l'explosion de produits gras à venir. (Fabien Deglise.)

Faisons une pause publicitaire ne peut pas être sujet de suffit; il faudrait un verbe à l'infinitif, un nom ou un pronom :

Faire une pause publicitaire pour contempler un panneau-réclame géant situé dans une rue de Montréal suffit pour se convaincre de l'explosion de produits gras à venir.

Faire une pause publicitaire pour contempler un panneau-réclame géant situé dans une rue de Montréal, cela suffit pour se convaincre de l'explosion de produits gras à venir.

Faisons une pause publicitaire pour contempler un panneau-réclame géant situé dans une rue de Montréal : cela suffit pour se (ou pour nous) convaincre de l'explosion de produits gras à venir.

Il suffit d'une pause publicitaire, devant un panneau-réclame géant situé dans une rue de Montréal, pour se convaincre de l'explosion de produits gras à venir.

Une pause publicitaire, devant un panneau-réclame géant situé dans une rue de Montréal, suffit pour se convaincre de l'explosion de produits gras à venir.

Line Gingras
Québec

« La récession fait planer le spectre de l'obésité » : http://www.ledevoir.com/2009/01/31/230502.html

Posté par Choubine à 05:07:26 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [3] - Permalien [#]

30-01-2009

Vu et revu

  • Les historiens québécois ne sont pas très enclins non plus à dénoncer l'événement. Même l'ancien ministre de René Lévesque, Denis Vaugeois, privilégie le « devoir de mémoire ». Vu d'Europe, on semble voir les choses d'un point de vue nettement plus politique. (Michel David.)

Qu'est-ce qui est vu, au juste? Il n'y a aucun élément, dans la phrase, à quoi peut se rapporter le participe passé. Je proposerais :

... Mais d'Europe, on semble envisager les choses d'un point de vue nettement plus politique.

Line Gingras
Québec

« Le syndrome de McCartney » : http://www.ledevoir.com/2009/01/27/229598.html

Posté par Choubine à 02:40:40 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [7] - Permalien [#]

29-01-2009

En formation

  • D'ici là, rien n'empêche Michael Ignatieff de maintenir la pression sur le gouvernement en formant un comité de suivi budgétaire formé de ses meilleurs députés. (Vincent Marissal, dans La Presse.)

... en créant un comité de suivi budgétaire formé de ses meilleurs députés.

Line Gingras
Québec

« Pis, M. Ignatieff? » : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/vincent-marissal/200901/27/01-821539-pis-m-ignatieff-.php

Posté par Choubine à 06:55:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [4] - Permalien [#]

28-01-2009

Malgré tout

  • Malgré cela, il a invité les Américains à voir grand malgré les sacrifices qui leur étaient demandés. (Manon Cornellier.)

Malgré cela, il a invité les Américains à voir grand, en dépit des sacrifices qui leur étaient demandés.

Line Gingras
Québec

« Une affaire de confiance » : http://www.ledevoir.com/2009/01/26/229418.html

Posté par Choubine à 01:20:02 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [5] - Permalien [#]