Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 12 novembre 2008

Le montant ou la rançon

  • Croyant avoir versé une rançon aux FARC, les diplomates découvrent avec stupeur que les guérilleros n'en ont jamais vu la couleur. Thomet croit que le montant se situait entre 25 et 100 millions de dollars américains et qu'elle aurait été versée par l'intermédiaire de la société pétrolière Total. (Christian Rioux.)

La deuxième phrase me paraîtrait plus claire si l'antécédent du pronom personnel n'était pas si éloigné. Par ailleurs, on pourrait éviter deux répétitions :

Croyant avoir payé une rançon aux FARC, les diplomates découvrent avec stupeur que les guérilleros n'en ont jamais vu la couleur. Thomet estime que la somme se situait entre 25 et 100 millions de dollars américains et qu'elle aurait été versée par l'intermédiaire de la société pétrolière Total.

Line Gingras
Québec

« Les dessous de la libération d'Ingrid Betancourt » : http://www.ledevoir.com/2008/11/12/215605.html

Posté par Choubine à 04:38 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]