Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 9 novembre 2008

Le projet y voit une atteinte à sa sécurité

Antécédent du pronom relatif; anti-missiles ou antimissile; grammaire française; syntaxe du français; orthographe.

  • Washington vient de faire de nouvelles propositions à la Russie afin d'atténuer l'opposition de Moscou au projet de bouclier antimissile qui y voit une atteinte à sa sécurité. (AFP.)

Bien entendu, malgré ce que semble affirmer le journaliste, le projet de bouclier ne voit pas en lui-même – pas plus qu'en Moscou – une atteinte à « sa » sécurité. Tâchons de reconstruire cette phrase branlante :

Washington vient de faire de nouvelles propositions à la Russie afin d'atténuer son opposition au projet de bouclier antimissile, où Moscou voit une atteinte à sa sécurité.

Washington vient de faire de nouvelles propositions à Moscou afin d'atténuer son opposition au projet de bouclier antimissile, où la Russie voit une atteinte à sa sécurité.

Je lis par ailleurs, dans le titre de l'article, bouclier anti-missiles – l'adjectif s'écrit cependant antimissile, d'après le Petit Robert et le Multidictionnaire; selon Marie-Éva de Villers, il prend aujourd'hui la marque du pluriel (un bouclier antimissile, des boucliers antimissiles), bien que « certains auteurs préconisent encore l'invariabilité ».

Line Gingras
Québec

« Bouclier anti-missiles : Obama n'a pas pris d'engagement » : http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200811/08/01-37656-bouclier-anti-missiles-obama-na-pas-pris-dengagement.php

Posté par Choubine à 01:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire