Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 5 novembre 2008

Elle s'était faite piégée

  • Il a finalement fallu que Marc-Antoine Audette explique à Mme Palin qu'elle s'était faite piégée... (Paul Journet, dans La Presse.)

On ne dirait pas il s'est fait haï, il s'est fait pris, il s'est fait eu, mais il s'est fait haïr, il s'est fait prendre, il s'est fait avoir. De même : il s'est fait piéger.

Par ailleurs, comme je l'ai expliqué déjà, le participe passé fait reste toujours invariable lorsqu'il précède immédiatement un infinitif :

... elle s'était fait piéger.

On écrirait toutefois :

Devant ses supérieurs, elle s'est faite soudainement mielleuse.

Line Gingras
Québec

« Les Justiciers masqués piègent Sarah Palin » : http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200811/01/01-35211-les-justiciers-masques-piegent-sarah-palin.php

Posté par Choubine à 01:26 - Langue et traduction - Commentaires [6] - Permalien [#]