Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 30 septembre 2008

La zone de confort qu'il s'est aménagé...

S'aménager quelque chose; accord du participe passé du verbe pronominal s'aménager; grammaire française; orthographe.

  • La zone de confort que Stephen Harper s'est aménagé en sol québécois... (Chantal Hébert.)

Lorsque le verbe pronominal a un complément d'objet direct, c'est toujours avec ce complément, s'il précède le verbe, que doit s'accorder le participe passé. Stephen Harper a aménagé quoi? une zone de confort :

La zone de confort que Stephen Harper s'est aménagée en sol québécois...

Le pronom réfléchi, s', répond à la question à qui? : il est donc complément d'objet indirect (ou complément d'attribution), et ne commande pas l'accord du participe. On écrirait cependant :

Stephen Harper s'est aménagé une zone de confort...

Le complément d'objet direct étant placé après le verbe, le participe passé demeure invariable.

Line Gingras
Québec

« Semaine 3 - Naufrage libéral appréhendé » : http://www.ledevoir.com/2008/09/27/207826.html

Posté par Choubine à 05:21 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 septembre 2008

Toutes les intérêts

  • « ... toutes les voix et les intérêts sont représentés... » (Guy Taillefer, citant l'équipe de campagne de John McCain.)

... toutes les voix et tous les intérêts sont représentés...

... la totalité des voix et des intérêts sont représentés
[ou est représentée]...

  • ... M. McCain avait brusquement décidé mercredi de suspendre sa campagne pour se rendre à Washington dans le but de se rendre utile au règlement de la crise...

... pour se rendre à Washington dans le but de contribuer/collaborer au règlement de la crise...

Line Gingras
Québec

« Le bagarreur contre le professeur » : http://www.ledevoir.com/2008/09/27/207877.html

Posté par Choubine à 02:02 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 28 septembre 2008

L'obsession à vouloir contrôler son poids

Obsession à + infinitif; obsession de + infinitif; syntaxe du français.

  • L'anorexie et la boulimie nerveuses, qui vont souvent de pair puisque toutes deux se caractérisent par une peur morbide d'engraisser et par l'obsession à vouloir contrôler son poids, présentent un taux de mortalié dépassant celui de toutes les autres maladies mentales. (Pauline Gravel.)

D'après les quelques exemples relevés dans les dictionnaires que j'ai sous la main, l'infinitif complément du nom obsession est introduit par la préposition de :

L'obsession de devoir quitter sa maison. (Petit Robert.)

L'obsession de grossir. (Lexis.)

Chaque fois que je me trouve [...] devant un visage nouveau j'ai l'obsession de deviner quelle âme, quelle intelligence, quel caractère se cachent derrière ces traits. (Maupassant, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

On aurait pu écrire, à mon avis :

... se caractérisent par une peur morbide d'engraisser et par l'obsession de vouloir contrôler son poids...

... se caractérisent par une peur morbide d'engraisser et par le désir obsessif de contrôler son poids...

Line Gingras
Québec

« Quand manger est un problème » : http://www.ledevoir.com/2008/09/26/207592.html

Posté par Choubine à 02:28 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 27 septembre 2008

Insister que

Insister que; to insist that; syntaxe; anglicisme; calque de l'anglais.

  • Penn insiste qu’elle ne démissionnera pas. (Hélène Buzzetti.)

D'après le Lexis, insister que s'employait dans la langue classique, au sens de « demander avec insistance que » :

J'insistai que l'on n'innovât rien. (Retz.)

Il semble cependant que cette construction ne soit pas admise dans la langue moderne. Le Hanse-Blampain signale qu'on insiste sur quelque chose, sur le fait que quelqu'un l'a dit - ou qu'on insiste pour faire quelque chose, pour que quelqu'un fasse quelque chose :

J'insiste sur le fait qu'il était absent. (Petit Robert.)

Il insiste pour que tu viennes. (Multidictionnaire.)

... Zénaïde insistait pour qu'Oriane vînt déjeuner... (Proust, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Et selon le Colpron, insister que est le calque de l'anglais to insist that - qu'il signifie exiger que ou soutenir que. La phrase à l'étude aurait pu se lire :

Penn assure qu'elle ne démissionnera pas.

Voir le Meertens pour différentes façons de rendre to insist that, suivant le contexte.

Line Gingras
Québec

« Des candidats à nu » : http://carnetsdudevoir.com/index.php/carnets/commentaire/des_candidats_a_nu/

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 26 septembre 2008

L'engagement

  • De la première semaine de campagne, certains d'entre eux retenaient spontanément l'engagement renouvelé de Stephen Harper de ne pas poursuivre l'engagement militaire canadien en Afghanistan au-delà de l'échéance actuelle de 2011. (Chantal Hébert.)

... certains d'entre eux retenaient spontanément la promesse renouvelée...

Line Gingras
Québec

« Une bonne semaine (malgré tout) pour Harper » : http://www.ledevoir.com/2008/09/13/205414.html

Posté par Choubine à 00:54 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 25 septembre 2008

Trouvons le sujet

  • Quelles charges financières cet afflux d'étudiants décidé à Ottawa feraient-elles peser sur les provinces...? (Lysiane Gagnon, dans La Presse.)

C'est l'afflux d'étudiants qui ferait peser des charges financières, et non pas des charges financières qui feraient peser un afflux d'étudiants. Il fallait écrire :

Quelles charges financières cet afflux d'étudiants décidé à Ottawa ferait-il peser sur les provinces...?

Line Gingras
Québec

« Vieilles habitudes » : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/lysiane-gagnon/200809/20/01-21818-vieilles-habitudes.php

Posté par Choubine à 19:12 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 24 septembre 2008

Pour éviter que cela ne se reproduise pas

Éviter que et la négation.

  • La Finlande avait pris un certain nombre de mesures pour éviter que ce type de drame, extrêmement rare dans les pays nordiques, ne se reproduise pas. (Terhi Kinnunen, AFP.)

Si la Finlande avait voulu éviter qu'un tel drame ne se reproduise pas, elle serait effectivement parvenue, avec la tuerie d'hier, à ce qu'il se reproduise. De toute évidence, ce n'était pas le message à transmettre :

... pour faire en sorte que ce type de drame [...] ne se reproduise pas.
... pour que ce type de drame
[...] ne se reproduise pas.
... pour éviter que ce type de drame (ne) se reproduise.

Line Gingras
Québec

« Tuerie dans une école en Finlande : au moins neuf morts » : http://www.cyberpresse.ca/article/20080923/CPMONDE/80923018/1014/CPMONDE/?utm_campaign=retention&utm_source=bulletinCBP&utm_medium=email

Posté par Choubine à 05:57 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 23 septembre 2008

Payeur de taxes

Payeur de taxes; taxpayer; contribuable; anglicisme; calque de l'anglais; répétition de la préposition; grammaire française; syntaxe du français.

  • Harper laisse entendre que «le réalignement politique dans la plupart des pays occidentaux est maintenant une bataille pour les revenus fiscaux entre [...], les payeurs de taxes du secteur privé...». (Manon Cornellier, citant Stephen Harper.)

D'après le Multidictionnaire, le Chouinard et le Colpron, payeur de taxes est le calque de taxpayer; en français correct, on dit plutôt contribuable.

  • «Ils se soucient de leur identité locale et la culture qui la nourrit...»

Les prépositions à, de et en se répètent en général devant chacun des compléments :

Ils se soucient de leur identité locale et de la culture qui la nourrit...

Line Gingras
Québec

«Les niches électorales» : http://www.ledevoir.com/2008/09/22/206783.html

Posté par Choubine à 06:33 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 22 septembre 2008

On les tient pour négligeable

Tenir pour; attribut du complément d'objet direct; grammaire française; orthographe d'accord.

  • ... des qualités que la majorité des jeunes tient pour négligeable... (Denise Bombardier.)

La majorité des jeunes, selon la chroniqueuse, estime que certaines qualités sont négligeables - elle tient certaines qualités pour négligeables. Dans la phrase à l'étude, l'adjectif est attribut du complément d'objet direct, avec lequel il doit s'accorder en genre et en nombre :

... des qualités que la majorité des jeunes tient pour négligeables...

Line Gingras
Québec

« La compétence » : http://www.ledevoir.com/2008/09/20/206498.html

Posté par Choubine à 02:16 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 21 septembre 2008

Ce qui fait problème

  • Et ce, jusqu'aux prochaines victoires de Chantal Petitclerc, qui pourraient certainement revenir une fois de plus bardée d'or de Londres, en 2012. (Fabien Deglise.)

Bien entendu, ce ne sont pas les victoires qui pourraient revenir de Londres, mais l'athlète : ... qui pourrait...

  • Ce sont justement ces 35 à 45 % des suffrages qu'il recueille selon les élections qui fait problème. (Bernard Descôteaux.)

Qu'est-ce qui fait problème? Ces 35 à 45 % des suffrages - ce sont eux qui font problème.

Line Gingras
Québec

« Entre l'euphorie et l'indifférence » : http://www.ledevoir.com/2008/09/20/206576.html
« Une voix distincte » : http://www.ledevoir.com/2008/09/16/205748.html

Posté par Choubine à 01:14 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]