Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 13 septembre 2008

Une tête-à-tête

  • Puis, une petite invitation dans son autocar rouge [...] pour une tête-à-tête d’une quinzaine de minutes. (Gilles Toupin.)

Est-ce l'émotion qui a fait oublier au journaliste le genre de tête-à-tête?

Au cours d'un tête-à-tête d'une quinzaine de minutes, elle s'est dit à maintes reprises que la tête de ce type ne lui revenait pas.

Line Gingras
Québec

« La dent de Dion » : http://blogues.cyberpresse.ca/electoral/?p=7

Posté par Choubine à 05:04 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est drôle: quand je lis "une" tête-à-tête, j'ai l'impression d'entendre parler un anglophone qui a du mal à discerner les féminins et les masculins!

    Posté par Julie GravelR, samedi 13 septembre 2008 à 15:44
  • Connais-tu «Petite Anglaise»? Son dernier billet porte justement - en partie - là-dessus...

    Posté par Choubine, dimanche 14 septembre 2008 à 02:58
  • Et l'adresse?

    Ce serait bien si je donnais l'adresse : http://www.petiteanglaise.com/archives/2008/09/11/boss/

    Posté par Choubine, dimanche 14 septembre 2008 à 13:41

Poster un commentaire