Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 24 juillet 2008

Indications de parti-pris

Parti-pris ou parti pris; orthographe.

  • Dans deux décisions distinctes de plus de 50 pages, le juge Max Teitelbaum indique qu'il existe plusieurs indications de parti-pris de la part du commissaire John Gomery. (Rollande Parent, PC.)

Il semblerait que l'on ait pratiqué ici la relecture rapide. La répétition n'était pas difficile à éviter :

... le juge Max Teitelbaum signale/souligne qu'il existe plusieurs indications...

... le juge Max Teitelbaum relève plusieurs indications...

Selon le Petit Robert et le Multidictionnaire, consultés à l'article «parti», le terme parti pris s'écrit sans trait d'union. Le Trésor de la langue française informatisé admet cependant les deux graphies :

Je n'ai là-dessus aucun parti-pris ni aucun préjugé; des noms illustres ont consacré ce procédé excellent de publication. (Hugo.)

J'y vois une trace de snobisme ou plus exactement d'un préjugé bien moderne, d'un parti pris d'inouï qui n'est pas le mien. (Schaeffer.)

Line Gingras
Québec

«La Cour fédérale donne raison à Chrétien contre Gomery» : http://www.cyberpresse.ca/article/20080626/CPACTUALITES/80626101/6730/CPACTUALITES

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire