Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 7 juillet 2008

Le taux d'obtention...

  • La fracture est particulièrement nette en Abitibi-Témiscamingue, où le taux d’obtention de diplôme chez les filles de la cohorte de 2000 est de 77 % et celle des garçons, de 61,8 %, au bout de sept ans. (Louise Leduc, dans La Presse.)

Qu'est-ce qui est de 77 %? Le taux d'obtention de diplôme chez les filles de la cohorte de 2000. Et qu'est-ce qui atteint 61,8 %? Le taux d'obtention de diplôme chez les garçons de la même cohorte, bien entendu. Le pronom démonstratif doit renvoyer au noyau du groupe sujet :

... le taux d'obtention de diplôme chez les filles de la cohorte de 2000 est de 77 % et celui des garçons, de 61,8 %, au bout de sept ans.

En fait, je construirais plutôt la phrase de la façon suivante, afin de mieux mettre en parallèle les deux groupes :

... le taux d'obtention de diplôme est de 77 % chez les filles de la cohorte de 2000, et de 61,8 % chez les garçons, au bout de sept ans.

Line Gingras
Québec

« Un taux d'obtention de diplôme inquiétant » : http://www.cyberpresse.ca/article/20080703/CPACTUALITES/80702260/6730/CPACTUALITES

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]