Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 6 juillet 2008

Une clientèle renégate au système

Renégat à quelque chose; syntaxe du français.

  • La Chine moderne s'est mise, hélas elle aussi, à l'heure du fast-food. Une clientèle jeune, souvent éduquée, renégate au système actuel, prône cette alimentation qu'elle considère comme «branchée». (Philippe Mollé.)

Renégat s'emploie surtout comme nom, mais aussi comme adjectif, selon le Trésor de la langue française informatisé. Désignant au sens propre une «personne qui a renié sa religion» (Petit Robert), il s'applique, au figuré, à une «personne qui a abandonné, trahi ses opinions, son parti, sa patrie, etc.». D'après les exemples que j'ai vus dans les dictionnaires, il s'utilise presque toujours sans complément, mais on le trouve aussi avec un complément déterminatif introduit par de :

On les a traités de renégats. (Multidictionnaire.)

[Les nationalistes] appelaient étrangers, ou renégats, ou traîtres, ceux qui ne pensaient pas comme eux. (Rolland, dans le Petit Robert.)

Je ne laisserai jamais dire que le Roi d'Espagne a besoin des services d'un renégat. (Claudel, dans le Lexis.)

Il le considérait comme un renégat depuis qu'il avait abandonné les arts. (Flaubert, dans le Lexis.)

J'en vois là qui ruminent déjà l'exécution du traître, du renégat. (Vogüé, dans le Trésor.)

Nous n'apportons jamais au roi des nations / Que les retournements d'une âme renégate. (Péguy, dans le Trésor.)

On voit se coudoyer des régicides, des nobles renégats, des raffineurs, des magistrats jansénistes. (Claudel, dans le Trésor.)

Ce ne sont, murmure-t-elle, que des renégats de la beauté. (Abellio, dans le Trésor.)

Le chroniqueur a peut-être voulu dire :

Une clientèle jeune, souvent éduquée, réfractaire au système actuel...
Une clientèle jeune, souvent éduquée, opposante au système actuel...
Une clientèle jeune, souvent éduquée, rejetant le système actuel...
Une clientèle jeune, souvent éduquée, révoltée contre le système actuel...

Line Gingras
Québec

«La Chine et sa cuisine olympique» : http://www.ledevoir.com/2008/06/28/195650.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire