Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 4 juin 2008

Remettre en question

Syntaxe.

  • Car ce n’est pas seulement du jugement de Maxime Bernier qu’il est question ici.

    C’est surtout de celui du premier ministre lui-même qui est remis en question. (André Pratte, dans La Presse.)

Ne mélangeons pas les deux constructions : il est question de quelque chose, mais on remet en question quelque chose, et non de quelque chose. D'un point de vue syntaxique, les deux formulations suivantes auraient été acceptables :

Car ce n'est pas seulement du jugement de Maxime Bernier qu'il est question ici, mais surtout de celui du premier ministre lui-même.

Car ce n'est pas seulement le jugement de Maxime Bernier qui est remis en question ici, mais surtout celui du premier ministre lui-même.

Et si l'on trouve une valeur stylistique à la répétition :

Car ce n'est pas seulement du jugement de Maxime Bernier qu'il est question ici.
C'est surtout celui du premier ministre lui-même qui est remis en question.

Line Gingras
Québec

« Dites tout, M. Harper » : http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080527/CPOPINIONS03/80526238/-1/LAINFORMER0502

Posté par Choubine à 03:54 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]