Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 23 mai 2008

Louise Beaudoin, chercheur invité

Chercheur, chercheuse.

  • À sa sortie de l'Élysée, l'ancienne ministre [Louise Beaudoin], maintenant chercheur invité au CERIUM de l'Université de Montréal, a salué l'évolution du président. (Christian Rioux.)

Je ne m'explique pas ce masculin : le nom féminin chercheuse est admis dans le Petit Robert, le Lexis, le Trésor de la langue française informatisé, le Guide du rédacteur, le Multidictionnaire et le Français au bureau (ouvrage de l'Office québécois de la langue française). Il aurait été naturel d'écrire :

... l'ancienne ministre, maintenant chercheuse invitée au CERIUM de l'Université de Montréal...

Par ailleurs, je note que dans le site de l'Université de Montréal, on attribue à madame Beaudoin le titre de chercheure invitée. Ce féminin me paraît inusité; il n'est pas reçu dans les ouvrages susmentionnés.

Line Gingras
Québec

« Sarkozy corrige le tir sur le Québec » : http://www.ledevoir.com/2008/05/23/190883.html

Posté par Choubine à 05:15 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Moi j'ai du mal avec ces nouveaux féminins.
    Même si chercheuse n'en est pas un.
    Je suis restée "professeur" jusqu'à la fin : heureusement, on dit prof !

    Posté par Rosa, samedi 24 mai 2008 à 11:03
  • Sarkozy, dans son rôle préféré : embrasser les jolies femmes.
    On se demande d'ailleurs ce qu'il sait faire d'autre.

    Posté par Rosa, samedi 24 mai 2008 à 11:06

Poster un commentaire